Construire un abri de jardin

L’abri de jardin est cette petite construction de stockage, incontournable pour ranger les outils de bricolage, de jardinage ainsi que d’agencement extérieure comme les tondeuses à gazon, le barbecue, les meubles de jardin…
Cela demeure la fonction première et unique de cette cabane de rangement. Sur le marché de la décoration extérieure, de larges gammes et d’innombrables modèles d’abris de jardins sont proposés par des prestataires professionnels. Comment être sur de leur qualité ? La construction de son abri de jardin est la solution adaptée !

Première étape de construction d’un abri de jardin : L’ancrage et la base.

L’abri de jardin doit obligatoirement être fixé au sol. Pour cela, avant de passer à la construction proprement dite, il ne faut pas négliger l’étape de la réalisation d’une dalle.

Une fois la dalle terminée, il faut choisir entre les deux solutions de fixation. D’une part, l’ancrage consiste à enfoncer dans le sol à la manière d’une tente de camping des câbles suspendus au toit de la cabane et rattachés à des piquets. D’autre part, il y a la fondation qui est l’option la plus recommandée. Elle consiste à fixer l’abri sur la dalle de béton.

On passe ensuite au montage du cadre de base. Le concept est assez simple :

- Réunir les panneaux de sol à l’intérieur du cadre de base.

- Joindre avec des visses la première colonne d’assemblage dans le cadre.

- Introduire dans la cannelure de la colonne celle du cadre de base le premier panneau composant le mur du fond.

- Unir dans le panneau la deuxième colonne.

- Visser la au cadre de base et refaire la même opération tout autour du cadre de base.

Une fois, tous les panneaux introduits dans les piliers, il faut les fixer au cadre de base ainsi qu’aux colonnes. Pou terminer, fixer le tout à l’aide de visses.

Deuxième étape de construction d’un abri de jardin : La pose des structures, du toit et de la porte.

- Fixer le seuil de l’abri de jardin au cadre de base.

- Insérer les cadres latéraux et supérieurs de porte dans les panneaux qui entourent l’ouverture accueillant la porte.

- Introduire et visser les pignons de devant et de derrière dans les basques murant le cadre de porte et le mur du fond.

- Fixer sur le cadre de porte et le mur du fond la poutre supportant les panneaux de toit.

- Introduire dans les paumelles du cadre la porte et lui fixer un verrou.

- Visser les panneaux de toit sur les pignons et la poutre centrale.
Et poser les vitrages pour finir !

Autres articles à lire

  • Comment peindre ?

    Au pinceau, au rouleau, au pochoir ou à la bombe aérosol...Suivez ces quelques conseils et la peinture des murs n’aura plus de secrets pour vous !

  • Passez l’hiver au chaud en isolant vos murs de l’intérieur

    Comment réduire sa facture de chauffage ? En assurant une meilleure isolation de la maison. Voici une méthode facile pour isoler vos murs de l’intérieur et passez l’hiver bien au chaud.

  • Un devis fenêtre posée en 2 min chrono !

    A la recherche d’un devis pour une fenêtre posée, j’ai découvert le seul site qui propose un prix en temps réel : le site de Lapeyre !

  • Les filles, à vos outils avec Lilibricole !

    On dit toujours que les femmes et le bricolage ne font pas bon ménage. Dans les temps anciens peut être mais aujourd’hui, 9 femmes sur 10 déclarent bricoler. Et le mot bricolage ne s’arrête pas sur le jardinage ou la décoration mais va bien au-delà. Les femmes font de nos jours du vrai bricolage, voire même du gros œuvre pour certaines. Pour vous permettre d’affiner vos performances, mesdames, Lilibricole vous ouvre ses portes.

  • Fabriquer une bougie en gel, une alternative à la cire

    Pour fabriquer une bougie, on utilise surtout de la paraffine ou de la cire, mais on pense rarement au gel. Pourtant, le résultat est bluffant ! Voici comment utiliser une huile de paraffine gélifiée pour créer une bougie originale.

Haut de page