Construire un abri de jardin

L’abri de jardin est cette petite construction de stockage, incontournable pour ranger les outils de bricolage, de jardinage ainsi que d’agencement extérieure comme les tondeuses à gazon, le barbecue, les meubles de jardin…
Cela demeure la fonction première et unique de cette cabane de rangement. Sur le marché de la décoration extérieure, de larges gammes et d’innombrables modèles d’abris de jardins sont proposés par des prestataires professionnels. Comment être sur de leur qualité ? La construction de son abri de jardin est la solution adaptée !

Première étape de construction d’un abri de jardin : L’ancrage et la base.

L’abri de jardin doit obligatoirement être fixé au sol. Pour cela, avant de passer à la construction proprement dite, il ne faut pas négliger l’étape de la réalisation d’une dalle.

Une fois la dalle terminée, il faut choisir entre les deux solutions de fixation. D’une part, l’ancrage consiste à enfoncer dans le sol à la manière d’une tente de camping des câbles suspendus au toit de la cabane et rattachés à des piquets. D’autre part, il y a la fondation qui est l’option la plus recommandée. Elle consiste à fixer l’abri sur la dalle de béton.

On passe ensuite au montage du cadre de base. Le concept est assez simple :

- Réunir les panneaux de sol à l’intérieur du cadre de base.

- Joindre avec des visses la première colonne d’assemblage dans le cadre.

- Introduire dans la cannelure de la colonne celle du cadre de base le premier panneau composant le mur du fond.

- Unir dans le panneau la deuxième colonne.

- Visser la au cadre de base et refaire la même opération tout autour du cadre de base.

Une fois, tous les panneaux introduits dans les piliers, il faut les fixer au cadre de base ainsi qu’aux colonnes. Pou terminer, fixer le tout à l’aide de visses.

Deuxième étape de construction d’un abri de jardin : La pose des structures, du toit et de la porte.

- Fixer le seuil de l’abri de jardin au cadre de base.

- Insérer les cadres latéraux et supérieurs de porte dans les panneaux qui entourent l’ouverture accueillant la porte.

- Introduire et visser les pignons de devant et de derrière dans les basques murant le cadre de porte et le mur du fond.

- Fixer sur le cadre de porte et le mur du fond la poutre supportant les panneaux de toit.

- Introduire dans les paumelles du cadre la porte et lui fixer un verrou.

- Visser les panneaux de toit sur les pignons et la poutre centrale.
Et poser les vitrages pour finir !

Autres articles à lire

  • Clous et vis, comment s’y retrouver ?

    Clous et vis sont indispensables pour fixer des objets. Ce qu’il faut savoir sur les clous et les vis.

  • Comment réaliser des toilettes sèches ?

    Fabriquer des toilettes sèches n’est pas difficile. Découvrez pas à pas les astuces à suivre pour la réalisation de cet équipement écologique et économique.

  • La dorure aux poudres métalliques

    Appliquez la colle à dorer sur la surface ou l’objet à dorer. En attendant qu’elle devienne moins liquide et collante, mettez un peu de poudre métallique dans une soucoupe.

  • Comment retoucher la peinture de votre maison ?

    Quand une partie du mur perd l’éclat original de sa peinture, une retouche s’impose. Voici quelques astuces pour réaliser cette idée de bricolage sans trop de difficulté.

  • Une nouvelle vie pour mes chaises en bois

    Au fond de votre grenier, une vieille chaise en bois prend la poussière ? Cela fait si longtemps que vous ne l’avez pas utilisée que vous en aviez oublié l’existence ? Quel dommage ! En un tour de main, vous pouvez lui redonner une deuxième vie. La déco récup’, c’est à la fois simple et économique. On se retrousse les manches et on y va !

Haut de page