Réparer un siège à ressort

Votre chaise s’est amenuisée avec le temps ? Ses ressorts débordent et déchirent le tissu d’ameublement ? Ne vous inquiétez pas, il est encore récupérable. Suivez le guide.

Réparer un siège à ressort : placer les ressorts

L’ajustement des sangles constitue la première étape de la réparation d’une chaise à ressort. Les sangles sont ajustées de façon à pouvoir recueillir directement les ressorts. Avec une aiguille courbe, placez le premier ressort sur la sangle et terminez par un nœud coulant. Répétez l’opération à 2 ou 3 endroits différents. Pour le dernier ressort, doublez le nœud pour plus de solidité. Procédez ensuite au guindage. Lors de cette étape, les ressorts sont fixés dans leur position à l’aide d’une corde à guinder. Passez la corde autour des deux clous de tapissier de la traverse arrière à l’aide d’un simple nœud, puis enfoncez l’ensemble à l’aide d’un marteau. Pressez l’un des ressorts situés à l’arrière jusqu’à ce qu’il ait 5 cm de hauteur. Faites un nœud à double roulement sur l’avant-dernière spire du ressort. Procédez de même pour tous les autres ressorts. À la fin, posez une toile forte tendue sur les ressorts en les comprimant légèrement. Clouez tous les 4 cm avant de la coudre à chaque ressort.

Procéder au rembourrage

L’assise du ressort doit être couverte de pelote de crin. Faites une série d’arceaux en ficelles à environ 6 cm du bord de la toile, et sur tout le pourtour. Mettez-en 2 ou 3 rangées régulièrement espacées. Glissez le crin sous les arceaux, et posez-les dessus. Travaillez le crin longuement à la main. Il faut que la forme du crin soit régulière, sans creux ni bosse. Un dôme homogène devrait se former. Couvrez-le d’une toile d’embourrure. Faites des points de fonds pour maintenir le crin à sa place, en commençant par un angle du siège. Chaque couture doit se terminer par un nœud coulant. Commencez par le bord pour terminer par le centre. Effectuez ensuite des points de garniture dans la masse du crin pour le maintien latéral du siège. Placez une dernière couche de crin avec des séries de lacets. Couvrez d’une toile blanche et clouez à la traverse. Mettez plusieurs couches de molleton pour isoler le crin et rendre le siège confortable. Enfin, mettez un tissu d’ameublement, fixé avec des clous de tapissier ou des galons.

Autres articles à lire

  • Astuces pour la rénovation d’un plafond

    Votre plafond se dégrade il est sale et se fissure. Pas de panique ! Voici comment procéder.

  • Fabriquer un meuble en carton étape par étape

    Les meubles en carton sont à la fois écologiques, pratiques et très créatifs. Pour créer une table basse en carton, suivez le guide !

  • Une nouvelle vie pour mes chaises en bois

    Au fond de votre grenier, une vieille chaise en bois prend la poussière ? Cela fait si longtemps que vous ne l’avez pas utilisée que vous en aviez oublié l’existence ? Quel dommage ! En un tour de main, vous pouvez lui redonner une deuxième vie. La déco récup’, c’est à la fois simple et économique. On se retrousse les manches et on y va !

  • Les peintures anti humidité pour les pièces humides

    La cuisine et la salle de bains sont des pièces régulièrement humides. Pour éviter les moisissures et conserver la beauté des murs, il est recommandé d’utiliser des peintures résistantes à l’humidité.

  • Comment peindre ?

    Au pinceau, au rouleau, au pochoir ou à la bombe aérosol...Suivez ces quelques conseils et la peinture des murs n’aura plus de secrets pour vous !

Haut de page