Conseils pour économiser l’eau en faisant du jardinage

Le jardinage est une activité qui engendre des dépenses importantes en eau. En appliquant nos précieux conseils, il est cependant possible de faire des économies d’eau dans le jardin et limiter ainsi le montant de la facture.

Opter pour le bon système d’arrosage

Ce conseil est valable dans le cas où l’on est en présence d’un grand jardin, voire d’un potager. Le choix de la bonne technique d’arrosage permet de faire des économies considérables en eau, et par conséquent, d’agir en faveur du développement durable. Le plus judicieux est d’opter pour le système de goutte-à-goutte. Ce dernier a pour avantage de viser avec précision le pied des plantes, ce qui limite considérablement le gaspillage. On conseille plus particulièrement les bouteilles retournées à placer dans le pot, les kits d’arrosage automatiques et les gouteurs à brancher à une cuve de récupération d’eau. À l’inverse, le tourniquet est à prohiber.

Choisir le bon moment et espacer les temps d’arrosage

Pour ne pas être victime du processus d’évaporation, il faut éviter à tout prix d’arroser les plantes aux environs de midi, alors que le soleil est à son zénith. Les moments les plus propices à l’arrosage sont très tôt le matin, et le soir. Dans la même optique, il est conseillé de limiter le jardinage lorsqu’il y a du vent. Si les nouveaux plants sont à arroser fréquemment, il est recommandé, pour les autres, d’espacer les moments d’arrosage. En puisant l’eau dans les profondeurs du sol, les végétaux pourront plus facilement développer leurs racines. Pour gagner du temps, il est judicieux de regrouper les plantes selon leur besoin en eau.

Adopter des méthodes écolo

En plus d’être favorable à la protection de l’environnement, la récupération permet d’alléger considérablement le porte-monnaie. Pour utiliser l’eau de pluie, le récupérateur est la solution idéale. À défaut, on peut recueillir l’eau dans une cuve en plastique. Mis à part l’eau de pluie, on peut utiliser l’eau de la piscine, l’eau de cuisson ou de lavage des légumes. Pour faciliter la rétention d’eau et faire tout naturellement des économies, on recommande de placer du compost ou une couche de paillis dans le sol.

Autres articles à lire

  • Tout sur le designer paysagiste Patrick Bossa

    Patrick Bossa est un designer paysagiste expérimenté, l’aménagement extérieur n’a plus aucun secret pour lui, faites connaissance avec Patrick Bossa.

  • Jardinage : que faire au mois d’août ?

    Le mois d’août pointe le bout de son nez et vous prévoyez de vous reposer, et de ne rien faire ? Certes, tout ce programme est très tentant, mais sachez que c’est justement durant le mois d’août que les travaux de jardinage sont à leur comble. Voici la liste des tâches qui vous attendent.

  • Fleur grimpante : l’hortensia élu l’arbuste à fleurs de juin pour l’année 2010

    Les fleurs grimpantes sont de véritables décorations qui rehaussent la beauté des espaces intérieurs et extérieurs. Découvrez l’hortensia, élu arbuste à fleurs de ce mois de juin 2010.

  • Les bons gestes pour tailler un bonsaï

    Malgré leur petite taille, les bonsaïs exigent un maximum d’entretien, d’attention et de connaissances. Ils doivent être taillés régulièrement pour garder leur esthétisme et leur qualité. Les feuilles et les racines de ces arbres nains doivent être taillées avec des outils spécifiques. Petit guide.

  • Des rhododendrons pour décorer le jardin

    En latin, ‘’rhododendrons’’ signifie ‘’arbre à rose’’. Cet arbuste de la famille des Éricacées est originaire du Japon et de Chine. Il fait entre 1m et 4m d’envergure et fleurit entre mars et juin. Il apprécie les ambiances fraîches et les sols acides.

Haut de page