La pose de la moquette sur un escalier ?

La moquette est un revêtement aussi bien esthétique que technique pour les sols. Sur un escalier, elle peut parfaitement dissimuler les défauts, limiter les risques de chutes et atténuer les bruits de pas. Comment se dérouler alors sa pose sur un escalier.

Ayez le bon matériel et la bonne préparation

Selon le niveau du bricoleur, la difficulté de la pose de la moquette sur un escalier peut être facile ou moyenne. Cette tâche nécessite des outils et des matériaux comme le cutter, la spatule crantée, le marteau et les ciseaux. Pour le patron, il faut aussi avoir une grande feuille de papier. La fixation de la moquette requiert de petits clous et de la colle pour tapis ou néoprène. Cette dernière sert surtout pour la fixation sur le nez des marches. Mis à part ces matériaux, cette opération nécessite évidemment un rouleau de moquette. En raison de la forme d’un escalier, le choix du revêtement est loin d’être négligeable. Un escalier doit absolument être revêtu avec une moquette adaptée à l’usure de cette structure extrêmement sollicitée. Pour commencer les travaux, faites en sorte que l’escalier soit lisse, propre et dégraissé. En effet, il faut procéder au nettoyage, au décapage, voire au ragréage.

La pose proprement dite

La veille du jour de la pose, étalez la moquette afin qu’elle s’aplanisse. Avec des marches régulières, la pose est assez facile, car il suffit juste de s’assurer de la régularité de la largeur en utilisant un seul patron. En revanche, si elles sont irrégulières ou tournantes, il est recommandé de travailler avec un patron numéroté correspondant à chacune des marches pour découper la moquette. Le patron doit comprendre la surface horizontale, le retour du nez et le hauteur de la contremarche. Pour découper la moquette, essayez toujours de laisser 1 cm de plus par rapport aux deux bords pour la jointure. La moquette découpée, posez-la en commençant par le haut de l’escalier. Avec une spatule crantée, encollez les marches, contremarches et nez pour recevoir la moquette. Les arrêtes du nez doivent être collées avec la colle néoprène. Lorsque la colle est sèche, on peut renforcer la fixation avec de petits clous. Enfin, utilisez les ciseaux pour enlever les petits fils qui s’effilochent.

Autres articles à lire

  • Les joints utilisés pour calfeutrer une fenêtre

    Calfeutrer une fenêtre apporte à votre intérieur une meilleure isolation thermique. Découvrez les techniques de calfeutrage selon les joints utilisés.

  • Comment peindre ?

    Au pinceau, au rouleau, au pochoir ou à la bombe aérosol...Suivez ces quelques conseils et la peinture des murs n’aura plus de secrets pour vous !

  • Comment bien utiliser une perceuse électrique ?

    La perceuse est un outil électrique vraiment utile à presque tous les travaux de bricolage. Elle sert notamment à percer différents matériaux tels que le bois, l’acier, le plastique, l’aluminium, la faïence, le béton, etc. Seulement faut-il connaître quelques notions de base pour réaliser des trous parfaits sur tous types de support.

  • Fabriquer une serre de jardin pour pas cher

    L’hiver approche et il est déjà temps de penser à la protection de votre potager pendant la saison froide. L’idéal est d’utiliser une serre. Le prix sur le marché n’étant pas toujours à la portée de tous, voici quelques astuces pour vous aider à fabriquer votre serre.

  • Isolation phonique : poser le placo phonique Rénomince

    Une fois installé dans votre nouvel appartement, vous avez eu la mauvaise surprise de découvrir que vous subissez en permanence les bruits du voisinage. A la longue, ce n’est plus supportable. Et pourtant, s’adonner à de grands travaux s’avèrent être impossible pour vous. La solution c’est d’installer les Rénominces de Placoplâtre : c’est simple à poser et franchement efficace.

Haut de page