Astuces pour bien chiner en brocante

Les brocantes ou les vide-greniers sont les meilleurs endroits pour trouver des objets anciens et surtout faire de bonnes affaires. Mais pour devenir un bon chineur, il est important de suivre quelques règles élémentaires pour ne pas se faire avoir.

Chinez le matin ou à midi

La première chose à faire pour chiner dans les brocantes, c’est de s’assurer qu’une brocante est vraiment organisée ce jour-là pour éviter de faire de longs trajets. Pour ce faire, il suffit d’appeler le numéro sur les affiches ou tout simplement d’aller à la mairie. Ensuite, les talons et le maquillage font place à des accessoires plus légers. Il faut également prendre de la monnaie, une loupe pour les fins connaisseurs, un panier ou des sacs plastiques, un mètre ruban surtout pour mesurer les meubles. Si vous partez en voiture, videz-la et ne vous garez pas trop loin de la place. Ces petites choses vous feront gagner du temps.

Pour chiner et être sur de trouver de bons articles, il est conseillé d’y aller le matin ou à midi. L’inconvénient du matin, c’est que les professionnels seront les premiers sur les lieux. Ils ont le coup d’œil, ce n’est pas la peine de faire de la concurrence. Le midi est un bon moment, car il n’y a pas trop de monde ce qui permet de bien marchander. Le soir par contre, il ne reste plus grand chose, même si les brocanteurs bradent les articles. Pour pouvoir bien chiner et faire comme les professionnels, il faut connaître les prix des articles soit sur le net, soit dans des revues spécialisées, soit auprès des brocanteurs eux-mêmes.

Comment chiner ?

La brocante et les vide-greniers sont les lieux où le marchandage est le mot d’ordre. Il est donc important d’avoir des espèces sur soi car les règlements par chèque ne sont pas très intéressants. Une autre astuce pour bien chiner, c’est de ne pas se précipiter sur un objet ou de dire « je le veux absolument » car le prix risque de doubler. Il faut d’abord vérifier que l’objet est authentique, qu’il n’est pas abîmé et de voir s’il est bien complet. Si vous avez décidé d’acheter une carafe, vérifiez le bouchon. Pour les meubles anciens ou les tableaux, il est conseillé de les certifier en demandant une facture.

Pour éviter de se faire avoir, il faut un minimum de connaissance sur les différents styles ou les époques. Les objets les plus chers sont ceux qui se trouvent dans la période Art Déco, entre 1918 et 1940. Les chineurs sont généralement de bons bricoleurs puisqu’il faut rénover ou retaper les objets. Il est donc important d’évaluer les restaurations pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Il faut bien vérifier les mobiliers, les rafistolages qui servent surtout à dissimuler les défauts... Dans les brocantes, les objets en cuivre sont les plus intéressants, mais là encore il faut bien repérer les originaux. Il faut savoir que les anciens cuivres sont plus lourds. Un autre conseil, acheter plusieurs objets d’un même brocanteur permet de faire baisser le prix.

Autres articles à lire

  • Embellissez votre terrasse pour la saison estivale

    Le printemps va bientôt s’en aller pour laisser place à l’été. Pour accueillir en beauté la saison estivale, pensez à embellir votre terrasse.

  • Une cheminée électrique pour l’hiver

    L’avancée technologique n’a pas encore fini de nous épater avec des nouvelles inventions. En effet, les cheminées sont, de nos jours, disponibles en modèle électrique. Désormais, il y a du feu… sans fumée.

  • Fabriquer une lampe en plexi déco et pas chère

    Voici une méthode pour fabriquer une lampe en plexi déco, rien à voir avec les lampes toutes rondes ou toutes carrées, cette lampe sera forcément unique car il ne sera pas possible de la reproduire.

  • Astuces pour optimiser un petit espace

    Si votre appartement est trop petit, rassurez-vous : de nombreuses astuces existent pour optimiser votre intérieur. Découvrez-les.

  • Habillez votre intérieur avec le mikado

    La nature et les fleurs dans un intérieur apportent à la fois détente et gaieté. Dans la mesure où la culture japonaise et son concept zen apparaissent de plus en plus dans nos maisons, pourquoi ne pas s’essayer à une composition florale façon nippone avec le mikado ?

Haut de page