Astuce maison : comment limiter la prolifération des acariens ?

A défaut d’éradiquer complètement les acariens dont on recense près de 50 000 espèces, on peut en réduire le nombre pour limiter les risques d’allergie. Quelques conseils pour réduire les acariens.

Quelques mots sur les acarien

Les acariens sont, pour la plupart, des animaux invisibles à l’œil nu, ils appartiennent à la famille des arachnides. Leur présence dans la maison peut provoquer des réactions allergiques principalement à cause de leurs déjections et de leur carapace qui continue d’être allergène même quand ils meurent. Or, un acarien meurt toutes les 6 semaines et ses débris provoquent également des maladies respiratoires et des affections cutanées et oculaires chez les personnes allergiques. Ces petites bêtes qui se nourrissent entre autres des peaux mortes que l’on perd chaque jour, se multiplient très vite surtout lorsqu’ils bénéficient d’un environnement chaud et humide, c’est la raison pour laquelle il faut accorder une attention particulière à ces éléments.

Adoptez une bonne hygiène à la maison pour lutter contre les acariens

Pour empêcher les acariens d’envahir votre intérieur, sachez qu’il faut effectuer un nettoyage régulier. Notez, au passage, que les poussières sont les véhicules par excellence des acariens. Il faut donc penser à dépoussiérer le sol, la moquette, les canapés et la literie, bref, tout ce qui peut servir de nid pour les acariens. Il va sans dire qu’il faut passer l’aspirateur au moins une fois par semaine. De préférence, utilisez un aspirateur doté d’un filtre de sortie appelé HEPA ou Haute Efficacité pour les Particules Aériennes. L’utilisation d’un double sac pour l’aspirateur est aussi conseillée. En outre, pensez à laver votre linge de maison à 60°C, plus particulièrement les draps et les couvertures.

Aérez, et veillez à réduire l’humidité dans la maison

Comme nous l’avons dit plus haut, la chaleur et l’humidité favorisent la prolifération des acariens. En effet, ils se multiplient très vite quand la chaleur est supérieure à 20°C et l’humidité à 75%. Pour faire baisser la température, il convient d’aérer la maison au moins une demi-heure tous les jours. Si vous utilisez un chauffage, limitez sa température à 19° C au maximum. Quant à l’humidité, vous l’éviterez en vous passant des humidificateurs et des sprays détergents. Par ailleurs, il faut également vous séparer de vos bacs à réserve d’eau, de vos plantes ou du bocal de votre poisson dans la chambre.

Divers conseils pour venir à bout des acariens

En préférant certains tissus à d’autres, notamment ceux en fibres de bambou, vous pourrez limiter ces hôtes indésirables. Aussi, privilégiez les stores au détriment des rideaux et surtout évitez les moquettes autant que possible. A la place de ces dernières, optez pour des sols lavables et lisses, notamment, du lino, du vinyle, du parquet vitrifié ou encore du carrelage. Pour la literie, on préférera un sommier à lattes ou métallique à un modèle à ressorts. De même, les matelas et oreillers synthétiques hébergent moins d’acariens que ceux en laine, en plume ou en kapok. Pour terminer, limitez les peluches dans la maison. Si cela est impossible, lavez-les à 60° au moins tous les trois mois.

Autres articles à lire

  • Idées pour détourner une vieille baignoire

    Vous avez une vieille baignoire dont vous n’arrivez pas à vous séparer, mais ne savez pas quoi en faire ? Voici des astuces pour lui redonner une nouvelle vie.

  • Sublimez votre porte d’entrée en installant une marquise

    Aussi pratique qu’esthétique, la marquise est un petit plus déco qui fait toute la différence. Laissez-vous séduire par ce charmant auvent qui apportera charme et allure à votre demeure.

  • Donnez du caractère à votre escalier !

    À l’instar d’un couloir, les escaliers sont généralement considérés uniquement comme des lieux de passage. Peu décorés, ils sont ainsi laissés plus ou moins bruts et n’ont aucune allure. Et pourtant, avec un peu d’imagination et des astuces déco, les escaliers révèlent beaucoup de charme et de caractère.

  • Les fleurs artificielles, tout un plaisir sans contraintes

    Les plantes artificielles ont leurs adeptes et recommencent à plaire. A raison, puisqu’aujourd’hui, elles se déclinent en plusieurs couleurs, formes et matières, égalisant presque le naturel. En plus d’être faciles d’entretien, elles ont acquis un côté esthétique qui décore parfaitement les différentes pièces de la maison.

  • Confectionner soi-même une botte de Noël déco.

    La botte de Noël est l’un des objets les plus classiques de la décoration de Noël. Vous pouvez la confectionner vous-même de toutes les tailles et de toutes les couleurs possibles, avec des motifs très variés selon vos envies. Voici un exemple de botte de Noël à réaliser soi-même et à accrocher au mur, sur la cheminée ou à utiliser en guise de marque-place.

Haut de page