Maison bio - La récupération d’eau de pluie

Depuis quelques années, la récupération d’eau de pluie se démocratise de plus en plus, particulièrement durant les périodes estivales où la restriction d’eau peut être imposée par l’Etat français.

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

Pour pousser les Français à adopter la pratique de la récupération d’eau de pluie, la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006, accorde un crédit d’impôt, à toutes les personnes, voulant acquérir les équipements destinés à cet effet. Cette pratique est non seulement très écologique, mais elle permet également de faire des économies conséquentes sur la facture d’eau, notamment pour tous ceux qui entretiennent un jardin.

Les ressources naturelles s’épuisent de plus en plus, d’où la nécessité d’avoir recours aux énergies renouvelables. Mais en dehors de sa gratuité, savez-vous que l’eau de pluie est pure, douce et non calcaire ? Elle est non seulement conseillée pour arroser les petits légumes de nos jardins potagers, mais elle peut être aussi utilisée pour la consommations d’eau courante, quotidienne comme le lavage de la voiture, l’approvisionnement en eau des toilettes et du lave-linge.

Comment récupérer l’eau de pluie

Pour récupérer l’eau de pluie, il vous suffit seulement d’installer une citerne d’eau. Le volume de cette cuve sera choisi en fonction, de la pluviosité annuelle de la région où vous vous trouvez, mais surtout en rapport avec vos besoins quotidiens. Une cuve de récupération, vendue sous forme de colonne, de jarre ou de tonneau sera enterrée ou placée dans le sous sol. Les modèles aériens quant à eux se fixent solidement sur un socle, de préférence au nord de la maison.

Destinées au stockage de l’eau de pluie, ces cuves ou citernes seront reliées aux gouttières situées sur les versants du toit. Ces cuves sont équipées d’un collecteur avec filtre et trop plein, d’une pompe, ainsi que d’un petit robinet, pour le soutirage de l’eau. Surtout sollicitée par la population rurale, cette pratique se banalise de plus en plus dans les grandes villes. C’est « un geste vert », que chaque citoyen devrait accomplir, pour participer à la préservation de l’environnement.

Autres articles à lire

  • Décoration intérieure : optez pour l’écolo !

    Depuis une décennie, le développement durable a fait beaucoup d’échos. De son côté, la décoration prend ce concept très au sérieux et nombreux sont ceux qui sont séduits par l’idée et le résultat. D’ailleurs, les tendances dites vertes ne manquent pas : plantes pour rafraîchir l’atmosphère, matériaux naturels ou encore des accessoires et meubles éthiques ou recyclés. Voyez comment l’écologique peut rendre votre intérieur agréable.

  • Les bienfaits d’une plante décorative

    Il est important d’apporter quelques touches végétales dans la pièce non seulement pour la décoration mais aussi pour la santé.

  • Les moquettes écologiques, plus saines

    La moquette apporte de la chaleur et de la douceur à vos intérieurs. La moquette écologique vous garantit un environnement plus sain et toujours confortable.

  • Un intérieur discret et écologique

    Envie de vous ouvrir à la nature ? Construisez votre maison en pleine campagne, avec des matériaux écologiques et des outils permettant de contempler le paysage et de jouir du soleil et de la pluie. Créez un lieu unique propice au bien-être et baignant dans le calme de la nature.

  • Nouvelles solutions végétales pour toits et murs végétalisés

    Les toitures et murs végétalisés : éléments d’éco-construction prometteurs soutenus par VEGEPOLYS

Haut de page