La toiture végétalisée : un concept qui a tout bon

Une maison agréable et confortable, on en rêve tous. Il serait encore plus intéressant de bénéficier d’une bonne isolation thermique. Voilà un avantage non négligeable de la toiture végétalisée, en plus de l’esthétique.

En quoi consiste une toiture végétalisée ?

Plus connue sous les termes « toit vert » ou « toiture végétale », la toiture végétalisée, scientifiquement dénommée Paroi Complexe Végétalisée Horizontale (PCVH), est la méthode consistant à revêtir le toit d’une végétation. Néanmoins, il faut souligner que ce type de revêtement convient uniquement aux toits plats ou dont l’inclinaison maximale de la charpente équivaut à 35°. Une couche intermédiaire, à l’instar des bâches spéciales en plastique ou encore de bois imputrescibles doit être posée sur la charpente pour que la toiture ne pourrisse pas.

Les différents types de toiture végétale

Il existe des toitures végétales dites « extensives » présentées sous forme de tapis végétal. Ce modèle s’adapte facilement à tous les types de supports, du béton au bois, en passant par l’acier. Les végétaux utilisés pour le toit sont de petites tailles, l’épaisseur de la terre ne dépassant pas les six centimètres.

Alors que la toiture semi-intensive est constituée dans la majeure partie des cas de petites plantes vivaces et de gazon, la toiture végétalisée intensive s’avère être un véritable petit jardin. Plus adaptée aux toits plats, la végétalisation semi-intensive ne requiert aucun entretien spécifique. Par contre, la végétalisation intensive est un concept réservé seulement aux toits à charpente en béton, car elle nécessite la mise en place d’un système d’irrigation ainsi qu’un entretien plus ou moins régulier.

Les avantages d’une toiture végétalisée

En plus de s’inscrire dans le cadre de la protection de l’environnement puisqu’elle contribue à réduire l’émission de gaz à effet de serre, sachez que la toiture végétale constitue également un isolant thermique et phonique très efficace. De plus, elle est facile à entretenir. En effet, les études ont démontré que les maisons dont les toits sont revêtus de végétation connaissent une réduction de près de 40% de la variation thermique tout au long de l’année.

Autres articles à lire

  • Art Trait Design pour une jolie maison écolo

    A une certaine époque, on ne pouvait pas s’offrir une maison écolo et design en même temps. Car le système d’économie d’énergie ou l’utilisation de l’énergie renouvelable nécessitaient des infrastructures quelque peu imposantes. Aujourd’hui, ces deux caractéristiques peuvent aller de paire, une aubaine qu’Art Trait Design n’a pas manqué d’exploiter.

  • Le parpaing bois ou BVB pour une maison très bio

    Le parpaing bois ou le BVB est une vraie innovation dans la construction et dans les produits de construction bio.

  • Une décoration de Pâques 100% naturelle à faire soi-même

    Pâques arrive à grands pas et il est désormais temps de penser à une décoration de circonstance. Cette année, pour changer un peu, pourquoi ne pas opter pour une déco naturelle ? Voici une idée plutôt originale qui donnera du cachet à votre table de Pâques.

  • Récupérer et recycler pour mieux créer !

    La récupération et le recyclage font contraste avec la tendance tout électronique. La récupération et le recyclage permettent de rendre la décoration plus brocante et plus nature sans trop de dépenses, mais avec beaucoup d’imagination.

  • Lina Forlino : linge de maison élégant et écologique

    Création, écologie et sobriété se conjuguent à la perfection à travers le linge de maison signé Lina Forlino.

Haut de page