Comment protéger son potager en hiver ?

À l’arrivée de l’automne, le potager commence à ressentir les aléas de la saison. Et ça ne s’arrange pas en hiver. Le vent, la pluie, la baisse de température… tout cela fragilise le potager. Pour préserver son carré, il n’y a pas mieux que les astuces des fins connaisseurs.

Protéger le sol

Les pluies torrentielles lessivant la terre ainsi que l’érosion causée par le gel et le vent finiront par la compacter. Pour venir à bout de ce problème, voici quelques astuces. D’abord, oubliez le labour d’automne, vous ne ferez que favoriser le développement des mauvaises herbes. Pensez plutôt à couvrir le sol. Utilisez du carton épais sans inscription parce que l’encre s’avère nocive alors que la terre abrite des êtres vivants utiles tels que les vers. De plus, le carton réchauffe la terre tout en lui procurant de l’humus.

La bâche joue également ce rôle même si elle est trouée. Pour éviter qu’elle se soulève au moindre coup de vent, attachez-la avec des piquets aux quatre coins du potager. Un mulch épais sauvera aussi la surface de culture. Il vous suffit de rassembler les déchets du jardin pour les recycler. Ce sont les feuilles mortes, les tontes de gazon, les tiges broyées des pérennes. Enfin, votre potager s’en sortira mieux à la fin des périodes de grand froid grâce aux engrais verts. C’est le moment de planter de la moutarde, la vesce, la phacélie.

Prendre soin des plantes

La rigueur hivernale risque de détruire les plantes. Installez une voile d’hivernage en polypropylène léger qui laissera les plantes respirer. En effet, ce type de tissu a l’avantage de laisser passer l’eau, la lumière et l’air. Le voile protège les cultures sensibles telles que l’oseille et la salade, et stimule les semis précoces. Vous pouvez l’installer en cloche individuelle en recouvrant chaque plante sans trop la serrer, ou à plat, c’est-à-dire tendue aux quatre coins du carré de terre.

Une autre option s’offre également à vous : le tunnel d’hivernage avec les arceaux en plastique. En outre, n’oubliez pas le buttage et le paillis pour protéger la racine du froid. Pour cela, relevez la terre au pied de la plante pour former une butte. Enfin, pensez à retourner le pot de terre dont l’orifice servira d’aération.

Autres articles à lire

  • Comment prendre soin de son jardin en période de canicule ?

    La canicule se définit comme une période prolongée pendant laquelle les températures diurnes sont de 33°C et plus, et les températures nocturnes ne descendent pas en dessous de 20°C. En de telles circonstances, les plantes présentent une forte évaporation. Pour limiter les dégâts, elles ont besoin d’un bon entretien.

  • Les indispensables pour un jardin agréable

    Vous trouvez votre jardin maussade ? Pensez à le décorer. Découvrez toutes les astuces pour faire de votre jardin un lieu plus qu’agréable, pour pouvoir en profiter toute l’année. Pelouse, arbres fruitiers, accessoires déco … De nombreuses solutions vous permettent d’embellir au mieux votre espace.

  • 6 solutions pour protéger le jardin des regards des voisins

    Avec l’arrivée des beaux jours, on n’a qu’une seule envie : se prélasser ou manger dehors, sur la terrasse, sur le balcon ou dans le jardin. Mais avec les regards indiscrets, cela devient vite gênant. Voici 6 solutions pratiques pour se protéger du regard des voisins.

  • Un jardin de rocaille

    En vous inspirant des collines et montagnes environnantes, passez à l’élaboration de votre jardin de rocaille ou jardin alpin. Quoique sa réalisation nécessite un travail méthodique et fastidieux, son résultat sera enchanteur et ne laissera sûrement pas vos voisins indifférents.

  • Et si vous repeigniez vos meubles extérieurs ?

    Avec la peinture qui s’écaille, le plastique qui jaunit ou le bois qui devient terne, votre mobilier de jardin a bel et bien perdu ses belles couleurs d’origine, mais n’est pas irrécupérable pour autant. Au lieu de les jeter aux oubliettes, pourquoi ne pas repeindre vos meubles tout simplement ? En plus, vous ferez des économies.

Haut de page

Contact