Comment poser soi-même des pavés autobloquants ?

La pose de pavés autobloquants par un particulier n’est pas un travail difficile en soi, mais nécessite la connaissance d’une technique particulière et d’une méthode adéquate. Découvrez comment poser vous-même des pavés autobloquants.

Pose des pavés autobloquants : les préliminaires

Les pavés autobloquants donnent un charme particulier à la surface où ils sont posés et sont assez résistants pour supporter les différentes intempéries sans se dégrader. S’il est vrai qu’ils n’ont plus besoin d’tre ajustés, leur pose nécessite néanmoins une préparation importante et des techniques précises pour être réussie. D’autant plus qu’ils doivent supporter de lourdes charges. Ainsi, préparez le matériel nécessaire à l’avance et procurez-vous un mètre, un maillet en caoutchouc, un filtre géotextile, une règle métallique, une pelle, un niveau à bulle, une bêche, un râteau, des briques concassées, du gravillon et du sable de construction.

Délimitez ensuite la surface du sol à paver, ainsi vous pouvez calculer le nombre de pavés autobloquants à acheter. Ces derniers doivent être prêts et placés juste à côté de la surface à paver. Lorsque tout le matériel est prêt, et la surface bien définie, commencez à creuser le sol sur environ 15 cm de profondeur. Creusez à partir du seuil de votre porte et ajoutez 1 cm de profondeur par mètre en plus pour avoir une pente permettant l’évacuation d’eau. En d’autres termes, si vous devez creuser sur une distance de 10 mètres, vous devrez donc avoir une pente de 10 cm partant du seuil de votre porte jusqu’à l’autre extrémité de la surface à paver.

Pose de pavés autobloquants : la sous-couche, la pose et la finition

Installez des piquets tout autour de la surface creusée et tendez un cordeau pour délimiter le niveau de pose des autobloquants. Étalez ensuite au fond une sous-couche composée d’un mélange de gravillons, d’éclats de briques, de minéraux sur environ 5 cm d’épaisseur. Damez ensuite toute la surface afin que le sol soit bien compact. Posez dessus un filtre géotextile pour empêcher les éventuelles pousses de plante venant du mélange. Gardez toujours la pente de 1 cm par mètre sur chaque couche, à l’aide d’un niveau à bulle et en vous référant au cordeau tendu entre les piquets. Terminez la sous-couche avec environ 5 cm d’épaisseur de sable à étaler avec un râteau.

Posez successivement les autobloquants en commençant par un coin et selon le motif de pose que vous aurez choisi. Tout en emboîtant les pavés les uns contre les autres, martelez délicatement leur surface avec un maillet en caoutchouc. Vérifiez à chaque fois le niveau avec un niveau à bulle et corrigez si nécessaire en enfonçant un peu plus avec le maillet ou en enlevant un peu de sable en dessous. Aidez-vous également du cordeau tendu au-dessus de la surface. Lorsque toute la surface est pavée, étalez du sable fin dessus puis arrosez délicatement avec un arrosoir. Renouvelez cette dernière opération deux jours après. Tassez le tout avec une dame pour terminer.

Autres articles à lire

  • Comment réparer sa moquette ?

    Inattention ou accident, plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la détérioration par endroit de la moquette (tâches sur la moquette, trous, brulures,...). Etant donné que la partie abîmée ne concerne qu’une zone, on a parfois du mal à changer tout le revêtement. Comme solutions, réparez votre moquette et procédez petit à petit.

  • Tout prévoir avant la pose de sa moquette

    Pour être à l’abri des mauvaises surprises lors de la pose de moquette, il est nécessaire de bien préparer chaque étape et de tout prévoir avant de se lancer. Pour vous aider à faire une bonne préparation, voici les points à observer avant d’entamer ces travaux.

  • Remplacer une lame de parquet en bois endommagée

    Les bonnes techniques pour réparer ou remplacer facilement les lames endommagées de votre parquet en bois massif traditionnel.

  • Le jonc de mer : une idée pour vos sols

    Le jonc de mer est un revêtement de sol avantageux et très économique, quels sont ses avantages et comment l’entretenir ?

  • Quelques astuces pour l’entretien d’un parquet huilé

    Un parquet bien entretenu est le premier reflet de la beauté d’une pièce. Si l’entretien des parquets en bois teint ou vernis est plus facile, cette tâche s’avère plus difficile pour le parquet huilé. Nous avons donc choisi pour vous les meilleures astuces pour permettre à votre parquet huilé de garder toute sa beauté

Haut de page

Contact