Eco-rénovation, quelles transformations effectuer ?

Eco-rénovation, les priorités

Le défaut des anciennes habitations se trouve principalement au niveau de leur grosse consommation d’énergie. L’enjeu de l’éco-rénovation consiste donc à les transformer afin d’obtenir une maison plus performante, et moins énergivore. Pour atteindre cet objectif, la priorité se trouve au niveau de l’isolation et de la ventilation. En terme d’économie, une réhabilitation de l’isolation offre un gain de 50% d’énergie. Associée à un bon système de ventilation, celle-ci se montrera plus rentable. Pour cela, l’idéal consiste à coupler votre isolation à une VMC double flux. Ce système intelligent vous procurera de la fraîcheur pendant l’été et de la chaleur en hiver.

Si rénover votre isolation et votre ventilation vous permet déjà de gagner en énergie, un assainissement de vos menuiseries vous apportera encore davantage de bénéfices. À part la toiture et les murs, les menuiseries, comme les fenêtres se trouvent parmi les grands responsables d’une déperdition au niveau thermique. Il est possible de résoudre ces pertes d’énergie facilement. En effet, la mise en place d’un double vitrage pour les fenêtres, ou le remplacement d’une porte défaillante peut s’avérer suffisant. Enfin, sachez qu’il est inutile de passer aux menuiseries si votre système d’isolation demeure une véritable passoire.

Eco-rénovation, la gestion de l’énergie

Mises à part les défaillances en matière d’isolation thermique, la mauvaise gestion se situe également à l’origine d’une perte énorme d’énergie dans une habitation. Pour résoudre ce problème, un changement de mentalité s’avère nécessaire. Pour cela, il faut laisser de côté les tendances dépensières pour adopter une attitude éco-responsable. Prenez ainsi, le soin de remplacer vos ampoules traditionnelles par des solutions à basse consommation. Malgré leur coût élevé à l’achat, cela s’avère un excellent investissement sur long terme. Selon les statistiques, le fait de choisir cette option permet d’économiser jusqu’à 70% d’énergie. Ce qui représente un certain avantage pour la planète et pour votre budget.

Bien gérer l’électricité ne semble pas suffisant, sans une réduction de la consommation d’eau. Beaucoup d’options sont possibles pour réaliser des économies à ce niveau. Si votre budget le permet, vous pouvez mettre en place un système de recyclage des eaux de pluies. Dans le cas contraire, installer des accessoires comme les mousseurs constituera toujours une excellente alternative. Par ailleurs, si vous voulez parfaire votre éco-rénovation, il ne vous reste plus qu’à revoir la performance de votre système de chauffage. Si l’achat d’un nouvel appareil représente un budget conséquent, quelques petites améliorations vous apporteront satisfaction.

Autres articles à lire

  • Donnez une deuxième vie à votre commode

    Pour rentabiliser votre vieille commode, surélevez-la avec un nouvel élément qui lui donnera une autre dimension et augmentera sa capacité de rangement. Elle pourra ainsi retrouver sa place dans la chambre ou la salle de bain. Suivez les étapes pour donner à votre meuble des détails de charme.

  • Décaper un meuble en bois ancien

    Vous devez absolument décaper votre meuble ancien avant de pouvoir le repeindre ou le rénover. Faites-le vous-même sans faire appel à un professionnel.

  • Comment fabriquer un paravent ajouré en bois

    Voici les étapes pour construire un paravent en bois ou en plexi ou autre matière, le décorer, le peindre, lui appliquer des feuilles d’or, ou coller différentes chutes de papiers peints...

  • Remplacer le cannage d’une chaise

    Bien que les chaises ou tabourets de bistrot cannés soient bien résistants, il arrive un moment où le cannage s’use et finit par se déchirer. Avec les outils adaptés et la bonne technique, il est possible de réparer le cannage sans grande difficulté.

Haut de page

Contact