Vernissage « Arcangeli Metropolitani » Ugo La Pietra à la galerie Scagliola

la Galleria Scagliola a l’honneur de présenter la série de sculptures lumineuses. Vernissage vendredi 13 février à 18h.

« ARCANGELI METROPOLITANI » UGO LA PIETRA

Ugo La Pietra, artiste, architecte et designer, expérimentateur dans les domaines des systèmes de
communications, mène une activité intense aux limites de l’art et des arts appliqués. Depuis les années
60, il a élaboré plusieurs oeuvres ayant pour finalité principale la clarification du rapport « individu
environnement ». Nombre de ses objets répondent à ses théories de la « Synesthésie des Arts » de
1962 ou du « Système Déséquilibrant » de 1967. À ces premières recherches succèderont, durant les
années 60 et au début des années 70, des interventions, des environnements et des mégaprojets qui
enrichiront et caractériseront, avec une contribution insolite, le mouvement international de
l’Architecture Radicale. Cette contribution se concrétisera par sa présence à l’exposition « Italy, The
New Domestic Landscape », réalisée au MOMA de New-York en 1972, ainsi que par la création de
« Global Tools » (l’unique mouvement d’artistes et architectes radicaux de 1973) dont Ugo La Pietra
sera l’un des fondateurs.

Ugo La Pietra - Biographie

Artiste, architecte, designer et chercheur dans le vaste secteur des systèmes de
communication, il mène à partir de 1962 une activité visant à la clarification du rapport
« individu environnement ».

Pendant les années 60, il exerce une intense activité
expérimentale, qui se concrétise par la théorie du « Système Déséquilibrant », offrant une
contribution originale et personnelle au Design Radical Européen.

Il communique ses recherches à travers oeuvres et expositions : invité à réaliser des
environnements expérimentaux en 1968 à La Triennale de Milan et en 1972 au MOMA de
New-York pour l’exposition « Italy, The New Domestic Landscape ». Il a aussi été
commissaire d’exposition de la section audiovisuelle en 1981 et de la section Naturale -
Virtuale en 1996 à La Triennale, ainsi que de l’exposition « Cronografie » de la Biennale de
Venise en 1992.

Il a dirigé les revues « In », « Progettare in più », « Brera flash », « Fascicolo », « Area
 », « Abitare con Arte » ; actuellement il dirige la revue « Artigianato tra Arte e Design ».
Il a été rédacteur des revues « Domus », « D’ARS » et d’ « AU ».
Il fut gagnant du premier prix du festival du film de Nancy en 1975 et du Compasso d’Oro
en 1979, du deuxième au concours pour le parc urbain ex Manifattura Tabacchi à Bologne
en 1985 et sélectionné pour le concours de la restauration des colonnes de S. Lorenzo à
Milan.

À partir de 1985, il a organisé des expositions et séminaires en apportant la culture du
projet à l’artisanat. Il a réalisé plus de 900 expositions monographiques et collectives, en
galerie et musées, en Italie comme à l’étranger, depuis 1962 jusqu’à aujourd’hui.

Il a conduit une activité didactique auprès des facultés d’architecture de : Milan, Pescara,
Palerme, Turin, Venise ; à l’Institut d’Art de Monza ; à l’ISIA de Faenza ; à l’IED de Milan ; de
2000 à 2005, il a fondé et dirigé le département « Progettazione artistica per l’impresa » à
l’Académie des Beaux-Arts de Brera à Milan ; actuellement, il est professeur au Politecnico
del Design de Milan.

Il a projeté des objets et des collections pour différentes éditions parmi lesquelles : Alessi
(Novara), Artemide (Milan), Barovier e Toso (Venise), Cleto Munari (Vicence), Coop., Decaux
(France), De Vecchi Argenti (Milan), Eschenbach (Allemagne), Fantini Mosaici (Milan), F.lli Boffi
(Milan), General du Granit (France), Bernini (Milan), Gruppo Bisazza (Vicence), I Tre (Venise),
Lamp - Art (Côme), Lipparini (Bologne), Mangani (Florence), Memphis (Milan), Morelato
(Verone), Plana (Milan), RS Valeo (Milan), Sica (Pesaro), Tisca Italia (Bergamo), Up & Up
(Massa), Diemmeti (Milan).


ARCANGELII METROPOLIITANII - LUMEN CENTER EDIIZIIONII

Série « Riconversione progettuale », design Ugo La Pietra, 1977, réédition 2007.
« J’ai photographié une série d’équipements urbains, familiers à tous, qui nous rappellent chaque
jour les contraintes, les obstacles, les divisions et les violences de la ville.
Je les ai donc repensés en dénaturant leur destination : passant de structures au service de la ville à
des structures au service de l’espace urbain.

Habiter est être partout chez soi : il faut casser les barrières entre public et privé ! »
La série « Arcangeli Metropolitani » est constituée par 21 exemplaires uniques, sept décorations pour
trois formes(silhouettes).

La collection « Arcangeli Metropolitani » est réalisée à 50 exemplaires numérotés et signés par Ugo
La Pietra et subdivisée en deux séries.

La première série « Arcangeli Metropolitani », réédition 1977-2007, est constituée par 21
exemplaires uniques. La deuxième série est réalisée en 2008 et est constituée par autant de
décorations réalisées par l’artiste.

Chaque aile réalisée avec des silhouettes en méthacrylate transparent a été décorée avec des émaux
pour verre par Ugo La Pietra.

« Arcangeli Metropolitani » - Lampes de terre en métal laqué avec poudres époxydes bleues.
Douille en laiton poli, feuilles en méthacrylate transparent décorées à la main par Ugo La Pietra.
Lampe fluorescente G10Q à 32 Watt.


Les autres expositions Ugo La Pietra

En parallèle avec l’exposition personnelle d’Ugo La Pietra au FRAC d’Orléans, la Galleria
Scagliola présente quelques-unes des plus intéressantes oeuvres en méthacrylate du Maître :
la réédition de la série des « Oggetti Tissurati » de 1969 et de la collection d’installations
lumineuses « Arcangeli Metropolitani » de 1977.
Depuis les années 1960, Ugo La Pietra a focalisé son attention sur l’objet artisanal, sachant
anticiper de quelques dizaines d’années une aptitude aujourd’hui consolidée dans le champ
de la création, visant à exalter « la culture matérielle » aux côtés d’artisans experts.
Dans cette optique, il expérimente au cours de ces mêmes années de nouveaux matériaux,
en créant un atelier « artistique artisanal » pour la fabrication du méthacrylate, ainsi que
de nouvelles technologies, parmi lesquelles le variateur d’intensité lumineuse appliqué pour la
première fois sur sa lampe Globo Tissurato.
La collection « Arcangeli Metropolitani » appartiennent à une série d’oeuvres intitulée
« Reconversione progettuale », réalisée entre 1976 et 1979, dont l’objectif est le
détournement de la destination d’objets familiers de l’équipement urbain.
Ugo La Pietra convertit ainsi des oeuvres publiques au service de la ville, marques de
violence et de division, en objets sophistiqués au service de l’espace domestique, comme en
atteste sa formulation « Habiter c’est être partout chez soi ».

Autres articles à lire

  • Expo - aussi rouge que possible

    Cette présentation permet de montrer avec plus de 400 objets, la diversité du fonds et l’importance de cette couleur à travers sa symbolique, son utilisation techniques et matérielle.

  • Le 10ème Salon Déco de La Rochelle prochainement !

    Cette année, La Rochelle accueillera sa 10ème édition du Salon Déco. L’évènement se tiendra du 21 au 24 octobre 2011 à l’Espace Encan.

  • Bilan Salon écobat ‐ 8ème édition 3, 4 et 5 mars 2011

    La huitième édition du salon écobat, salon de l’éco‐construction de la rénovation et de la
    performance énergétique, s’est achevée samedi 5 mars à la Porte de Versailles. Près de 8 500
    professionnels (sur 14 000 visiteurs au total) se sont déplacés, soit 15% de plus qu’en 2010. Le succès
    du salon et notamment des conférences et du colloque montre à quel point les acteurs de la
    construction sont en demande des mises au points techniques et réglementaires ainsi que
    d’informations tangibles sur l’évolution du secteur.

  • Design Week, le grand rendez-vous incontournable de la rentrée

    À la recherche de nouvelles idées pour votre maison ? Ne ratez pas dans ce cas le Design Week à Paris en septembre prochain, vous y découvrirez toutes les nouveautés et tendances du design.

  • Mariage du design et de la fibre naturelle par Fritsch et Durisotti

    Vivien Durisotti et Antoine Fritsch, des designers de talent et innovateurs, compteront parmi les participants de la Semaine du Design du 16 au 22 avril 2012. Le public les retrouvera à Superstudio Più. Leur credo est simple : innover sans nuire à l’environnement. Dans ce projet, les deux créateurs collaborent avec TurriniBY et Schütz.

Haut de page