Les accessoires pour plantes grimpantes : treillage, arceau et pergola

Pour s’épanouir en beauté, les plantes grimpantes ont besoin d’outils porteurs. Optez pour le treillage, l’arceau et la pergola pour le bien-être de vos plantes et pour leur aspect esthétique.

Le treillage : l’option murale

Le treillage discipline la croissance des plantes grimpantes. Il est souple et doit être fixé au mur. Sur un balcon, il protège des indiscrétions. Il fait également office de trompe-l’œil. Le maillage plastique est rentable, puisqu’on peut le couper sur mesure. Le treillage modulable, en kits prêts à poser, se déplie à la hauteur et largeur souhaitées, une solution à la fois pratique et simple. Le treillage en bois, quant à lui, offre une large gamme de couleurs et est traité contre les intempéries et les insectes. Le treillage en aluminium possède aussi de multiples avantages : il a de la tenue, est inaltérable et vendu par panneau ou en version extensible.

Le treillage peut prendre toutes les formes : rectangle, arcboutant, colonnes, frontons, etc. Créez un ensemble personnalisé au gré de vos inspirations. Installez le treillage à 1 ou 2 centimètres du mur, sur des cales, pour ne pas gêner la croissance de la plante. CASTORAMA propose une gamme de Treillages verts en fil métal, livré avec un kit de fixation.

Arceau et pergola : une création harmonisée

Destinés à marquer le passage au dessus d’un portail, agrémenter une allée, ou créer un coin d’ombrage accueillant dans le jardin, les arceaux et pergolas offrent le support idéal pour jouer avec les variétés de fleurs, de couleurs et de senteurs. Les rosiers sarmenteux ou grimpants sont souvent utilisés pour orner les pergolas. Quant à la structure de ces dernières, deux options s’offrent à vous : les pergolas livrées en kit et réalisées en aciers peints ou celles qui sont faites en bois.

Préférez des arceaux en fer doubles ou triples pour conjuguer plusieurs variétés de fleurs. Placés en enfilade, ils créent un effet de masse et accentuent les perspectives. Tous les éléments, poteaux, chevrons et traverses, sont modulables. Ce qui permet une multitude de possibilités d’installation. Pour assurer la stabilité, il est préférable de sceller les bases sur un socle en ciment.

Autres articles à lire

  • Comment réussir votre jardinière cet automne ?

    L’été touche à sa fin et laisse place à l’automne. Durant cette période, pour orner votre jardin, balcon ou terrasse, composez une jardinière. Le principe de réalisation d’une jardinière d’arrière-saison est d’associer plusieurs espèces de plantes. Voici quelques idées d’association de fleurs.

  • À quelle fréquence arroser vos plantes en période de grosse chaleur ?

    Puisqu’en été, la température atteint son niveau maximal, il faut choisir une heure stratégique pour bien arroser ses plantes. La fréquence de l’arrosage change également durant la période de grosse chaleur.

  • Comment créer un petit jardin d’eau ?

    Vous voulez embellir votre espace extérieur avec un petit jardin d’eau ? Ces quelques conseils vous permettront de créer un bel espace aquatique.

  • Direction jardin : le parterre

    Le parterre est la partie du jardin destinée à la culture des plantes à fleurs. Il est à privilégier pour changer l’allure du jardin. Exposez vos talents de paysagiste amateur afin de faire de cette zone une vraie merveille pour les yeux.

  • Les travaux à faire au potager en janvier

    Considéré comme le mois le plus froid de l’année, janvier ne semble pas vraiment propice pour jardiner. Et si c’est la période pour certaines plantes pour se reposer, c’est aussi le moment idéal pour effectuer quelques travaux dans votre potager pour le préparer doucement (mais sûrement) au retour des beaux jours. Suivez le guide !

Haut de page