Quelques traitements efficaces contre l’humidité

L’humidité est un problème majeur surtout lorsque la maison vieillit. Découvrez comment mettre un terme à ce fléau.

Origines et conséquences de l’humidité

Selon son origine, l’humidité peut être classée en plusieurs catégories. La première, la plus courante provient de l’infiltration de l’eau de pluie par les façades ou encore les vieilles toitures. Viennent ensuite les remontées capillaires. Ce phénomène est surtout caractérisé par une remontée progressive de l’humidité des différentes couches du sol vers la base du mur. La condensation est aussi une réaction à l’origine de l’humidité intérieure. Il y a condensation lorsqu’il y a une différence notoire entre la température ambiante et la chaleur extérieure entraînant ainsi la transformation des gaz en liquide. En dernière position se trouvent les accidents domestiques comme les fuites liées à l’usure.

Phénomène très courant dans chaque habitation, l’humidité cause plusieurs désagréments. Malgré leur intérêt pour le chauffage et l’économie d’énergie, les isolants offrent aussi aux moisissures et autres acariens un terrain favorable à leur développement. Outre les champignons, les mousses se trouvent aussi parmi les conséquences de l’humidité. Les mousses sont partout : toitures, dallages, surface murale, etc. En dehors de leur aspect inesthétique, elles provoquent une infiltration de l’humidité. Si se débarrasser des mousses est facile, lutter contre le mérule est une autre histoire. Ennemi numéro un du bois, le mérule est un champignon très agressif. Le remplacement du bois est la seule solution pour éliminer le mérule. Le développement de ces champignons et autres bactéries est également nocif pour la santé. En plus de l’odeur désagréable du moisi, l’humidité peut engendrer des problèmes respiratoires ou encore des allergies.

Les traitements efficaces pour mettre un terme à l’humidité

L’humidité causée par la condensation est la plus facile à éviter. Une vérification quotidienne de votre système d’aération et de ventilation est suffisante pour lutter contre ce phénomène. Outre le traitement manuel consistant au dépoussiérage régulier du plafond des pièces fréquemment exposées à l’humidité comme la salle de bain, vous pouvez aussi opter pour un traitement mécanique. Un système automatique de ventilation vous évitera en effet ce travail de longue haleine. Le traitement des mousses n’est pas difficile surtout si elles ne sont pas encore très développées. Pour cela, vous n’avez qu’à utiliser un produit spécialement conçu à cet effet. Ayez toutefois le soin de choisir un produit préservant l’environnement.

Plusieurs solutions sont possibles pour les phénomènes d’infiltration, celles-ci varient en fonction de l’origine du problème. Une vérification minutieuse de votre toiture, de vos portes et fenêtres ainsi que de vos jointures vous permettra de trouver la cause de l’infiltration. L’intervention est très variée, selon le cas, vous devez par exemple remplacer une toiture abîmée ou encore réparer une jointure défaillante. Si la fuite provient d’une fissure, passez à une étape de rebouchage. Appliquez un enduit ou un mortier sur le sillon de la fissure. Les remontées capillaires sont les plus difficiles à éliminer, pour ce cas l’intervention d’un spécialiste vous permettra de corriger le problème efficacement.

Autres articles à lire

  • Tout savoir sur le décapage chimique

    Les peintures recouvrant les portes, les fenêtres ou encore les moulures sont très sensibles aux changements climatiques. Au fil du temps, elles s’écaillent et perdent de leur éclat. Grâce au décapage chimique, il est possible de les enlever rapidement et efficacement.

  • Quels outils pour quelle surface à poncer ?

    Dans le but de rénover ou de repeindre nos murs et nos meubles, on a toujours besoin de procéder au ponçage. Pour réussir à tous les coups cette opération, il faut savoir faire le bon choix des outils selon les surfaces à poncer.

  • 3 idées pour fabriquer une table basse récup’

    Économisez en fabricant vous-même votre table basse avec des objets de récupération. Voici trois idées pour recycler certains objets non utilisés dans votre garage ou votre grenier pour les transformer en une magnifique table basse.

  • Prévenir l’incendie domestique

    250 000 incendies domestiques sont déclarés en France chaque année, ils sont souvent dus à des accidents anodins, qui auraient pu être évité. C’est la deuxième cause de mortalité infantile après la noyade. Comment prévenir l’incendie domestique ?

  • Choisir la bonne finition pour ses boiseries

    Pour optimiser la durée de vie des boiseries, leur finition doit être particulièrement soignée. Lasures, vernis, peinture … Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour cela. Petit guide pour vous y retrouver.

Haut de page