La taxe pour une cabane de jardin : ce qu’il faut savoir

Aménager une cabane au fond de son jardin, c’est bien beau. Seulement, sachez qu’une taxe dite taxe d’aménagement a été mise en place pour ce type de construction. Nous avons mené les recherches pour vous faire découvrir tout ce qu’il faut savoir sur cette taxe applicable aux cabanes de jardin.

Quand la taxe d’aménagement est-elle applicable ?

Ce ne sont pas tous les abris de jardin qui sont soumis à la taxe d’aménagement. Seuls les aménagements soumis à la délivrance d’un permis de construire ou à une déclaration préalable auprès de l’autorité administrative compétente sont concernés.
Les abris de jardin dont la surface est supérieure à 20 m² et la hauteur supérieure à 12 mètres sont soumis à la délivrance d’un permis de construire. Ceux ne dépassant pas les 12 mètres de haut et dont la surface est comprise entre 5 et 20m² doivent uniquement faire l’objet d’une déclaration préalable.

Quel est le montant de la taxe d’aménagement ?

Tout d’abord, un tarif forfaitaire au mètre carré a été défini pour le calcul de la taxe d’aménagement. Pour l’année 2015, ce tarif s’élève à 705 euros. En Ile-de-France, il s’élève à 799 euros.

Ensuite, il faut savoir que des taux d’imposition annuels sont fixés respectivement par le conseil municipal de la commune (entre 1 et 5%) et par le conseil général du département (entre 1 et 2,5%). Si la construction a une surface de plus de 100m², notez que les 100 premiers mètres carrés bénéficieront d’un abattement fiscal de 50%.

Pour connaître le montant de la taxe d’aménagement due, il vous faudra multiplier la surface construite par le tarif forfaitaire (352,5 euros de 1 à 99 m ², 799 euros au-delà). Le résultat sera ensuite à multiplier par le taux d’imposition de votre commune pour la partie à reverser à la commune. Par contre, il sera multiplié par le taux d’imposition fixé par votre département pour la partie à reverser au département. Si vous vivez en Ile-de-France, comptez en plus une partie à reverser à la région.

Quand faut-il payer la taxe d’aménagement ?

La taxe d’aménagement n‘est due qu’une seule fois. Si vous devez vous acquitter d’une taxe de moins de 1500 euros, le paiement se fera en une seule fois un an après la délivrance de l’autorisation.

Par contre, si le montant est supérieur à 1500 euros, une première tranche sera à payer un an après la délivrance de l’autorisation. Le reste sera dû un an après le premier versement.

Autres articles à lire

  • Choisir un salon de jardin

    Les beaux jours arrivent, il est temps de choisir votre salon de jardin. À aménager dans votre jardin ou encore sur votre terrasse, celui-ci vous permettra de profiter au mieux de la saison chaude. Pour un style exotique ou design, il y en a pour tous les goûts !

  • Abri de jardin : 3 usages et aménagements possibles

    Plus qu’un lieu de rangement, l’abri de jardin peut être un véritable atout pour sublimer son extérieur tout en restant pratique. À mi-chemin entre le cabanon de jardin et une pièce à vivre, plusieurs possibilités existent selon vos besoins et votre mode de vie. Voici trois idées d’aménagement pour exploiter au mieux cet espace.

  • Un jardin original avec l’art topiaire

    Pour rendre votre jardin unique, initiez-vous à l’art topiaire ! Découvrez l’art topiaire pour un jardin original et personnalisé.

  • Cultiver des fleurs pour un jardin parfumé

    Une fleur n’est pas seulement appréciée pour sa beauté, elle l’est également pour son parfum agréable. De nombreuses plantes dégagent des senteurs envoûtantes. Profitez de ces merveilles de la nature pour embellir et parfumer votre jardin.

  • À quelle fréquence arroser vos plantes en période de grosse chaleur ?

    Puisqu’en été, la température atteint son niveau maximal, il faut choisir une heure stratégique pour bien arroser ses plantes. La fréquence de l’arrosage change également durant la période de grosse chaleur.

Haut de page