Trucs et astuces pour limiter l’humidité dans la salle de bain

Les murs qui craquèlent et l’odeur d’humidité sont des soucis que nous sommes nombreux à connaître dans une salle de bains mal aérée. Suivez nos conseils afin d’en venir à bout et bénéficier d’une pièce plus agréable à vivre.

Humidité excessive : les erreurs à ne pas commettre en sa présence

Si l’humidité est inévitable dans un logement, il peut arriver que son taux soit particulièrement alarmant. Les symptômes d’une humidité excessive sont faciles à repérer. Face à un papier peint, un enduit ou tout autre revêtement de mur qui décolle ou encore, en présence de salpêtre, il est impératif de prendre des mesures radicales. L’erreur que certains commettent le plus souvent est de masquer les dégâts causés par l’humidité sans la traiter. Il est également prohibé d’isoler une pièce souffrant d’humidité en posant du placoplatre par-dessus les murs souillés.

Solutions accessibles et efficaces contre l’humidité

Pour éviter l’humidité dans sa salle de bain sans forcément passer par de gros travaux, quelques gestes à effectuer au quotidien et un entretien régulier peuvent suffire. Tant que faire se peut, il est recommandé d’aérer la pièce après chaque passage sous la douche afin de renouveler l’air. Dans le cas d’une salle de bain sans fenêtres, la solution est de créer des courants d’air avec les ouvertures des pièces voisines. Sinon, l’entretien des joints, de la tuyauterie et des sanitaires doit se faire régulièrement, notamment si l’on n’est pas en présence de matériaux hydrofuges. En effet, il peut arriver que l’étanchéité soit mal faite ou qu’il y ait fuite d’eau.

Installer un système de ventilation manuel ou une VMC

Comme une mauvaise aération du logement est la cause principale d’un taux d’humidité élevé, installer une ventilation naturelle peut être une solution. Il s’agit de faire poser des grilles d’aération ; hautes pour évacuer de l’air chaud, et basses pour faire entrer l’air froid. L’on peut aussi opter pour la ventilation mécanique contrôlée ou VMC qui peut se faire sous plusieurs formes. La plus simple est la pose d’un ventilateur au plafond de la pièce qui s’enclenche et se règle à l’aide d’un bouton posé au mur, sinon, on peut aller beaucoup plus loin avec des mécanismes qui aspirent l’air pour le rejeter à l’extérieur de la maison.

Autres articles à lire

  • 3 idées pour fabriquer une table basse récup’

    Économisez en fabricant vous-même votre table basse avec des objets de récupération. Voici trois idées pour recycler certains objets non utilisés dans votre garage ou votre grenier pour les transformer en une magnifique table basse.

  • Quelques astuces pour poser une moquette

    Découvrez une technique facile pour poser soi-même sa moquette ou un autre revêtement de sol souple

  • Choisir la bonne finition pour ses boiseries

    Pour optimiser la durée de vie des boiseries, leur finition doit être particulièrement soignée. Lasures, vernis, peinture … Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour cela. Petit guide pour vous y retrouver.

  • Le plafond tendu : à l’écoute de l’esthétisme et du confort

    Décorer le plafond s’avère être une entreprise difficile car les modèles sont souvent limités et les éléments de décorations rares. Qu’en est-il du plafond tendu ?

  • Comment choisir un chauffe-eau ?

    Appareil indispensable, voire nécessaire dans une salle de bain ou une salle d’eau, ou même dans la cuisine, le chauffe-eau est un accessoire de confort incontournable, tout comme le chauffage. Avec les nombreux types et formes proposés sur le marché, quel genre de chauffe-eau choisir ?

Haut de page