Trois solutions pour chauffer l’eau de sa piscine

Malgré le retour des beaux jours, nombreux sont ceux qui restent frileux face à la température parfois trop basse de l’eau de leur piscine. Voici trois solutions adaptées à chaque portefeuille pour faire bénéficier l’eau de quelques degrés en plus.

Le système de chauffage naturel

Cette première solution est de loin la moins chère. De plus, elle permet d’agir dans un souci de protection de l’environnement vu qu’elle fait appel essentiellement à des ressources naturelles. Ici, il s’agit de partir du principe qu’avant même de réchauffer l’eau de la piscine, on peut faire en sorte d’éviter les pertes de chaleur. C’est le principe même de l’isolation thermique. Pour faire gagner naturellement trois à cinq degrés à l’eau de sa piscine, on couvre cette dernière d’une bâche à bulles ou une couverture thermique. En limitant l’évaporation, cette solution engendre une réduction de consommation d’eau, mais également de produits d’entretien. Sinon, on peut aussi lester des sacs en plastiques noirs au fond de la piscine.

Le chauffage solaire

Le chauffage solaire est également une alternative intéressante d’un point de vue financier, car le soleil est une source d’énergie inépuisable et gratuite. Il offre également l’avantage de s’adapter aux deux principaux types de piscine, à savoir la piscine enterrée et la piscine hors-sol. Pour chauffer l’eau de sa piscine en utilisant les rayons du soleil, il faut commencer par se procurer des capteurs solaires. Ces derniers seront installés près de la piscine, sur une surface plane et ensoleillée. L’eau de la piscine circulera alors dans un système de tubes en polypropylène et grâce à la pompe de filtration qui la dirigera jusqu’au chauffage solaire, elle sera réchauffée de plusieurs degrés.

Les autres systèmes de chauffage

La pompe à chaleur pour piscine est une solution très prisée, car elle permet de veiller sur son portefeuille. Sa capacité de chauffage est due à la transformation des calories présentes dans l’eau ou dans l’air en gaz liquide. Comprimé à haute pression, ce dernier va se réchauffer pour permettre à l’eau de la piscine de gagner quelques degrés. Le réchauffeur électrique, quant à lui, est pratique, facile à installer et accessible à toutes les bourses au moment de l’achat. Cependant, son utilisation revient très chère, ce qui en fait une solution idéale pour un usage ponctuel. L’échangeur et la chaudière sont d’autres solutions efficaces pour chauffer l’eau de sa piscine, mais demandent un investissement assez important à l’achat.

Autres articles à lire

Haut de page