Une nouvelle façon de décorer ses murs avec le sgraffito

Outre les peintures et autres types d’enduits, nos amis italiens ont inventé une nouvelle façon de décorer nos murs. Véritable art, le sgraffito figure aujourd’hui parmi les techniques utilisables pour décorer nos façades intérieures ou extérieures avec des motifs tout à fait personnels.

Qu’est-ce que le sgraffito ?

Connu également sous le nom de sgraffite, le sgraffito, est une nouvelle façon de revêtir nos murs avec des enduits décoratifs. Comme la plupart des arts décoratifs des murs, cette nouvelle technique a pris naissance en Italie. Signifiant littéralement griffer en italien, sgraffito consiste à creuser sur deux ou plusieurs couches d’enduit afin de créer des motifs à l’aide de stries sur les façades intérieures et extérieures. Les motifs sont surtout formés par des textures plus ou moins évidées qui donnent des effets sculptés. La technique de sgraffito s’apparente à celle du pochoir, du camaïeu ou du raclage. En revanche, elle ne modifie pas entièrement l’aspect de la surface traitée comme ces derniers. Afin d’adopter cette technique en vu de décorer ses murs, quelques séances de cours pratiques suffisent pour la maîtriser. D’ailleurs, elle ne nécessite aucun outil sophistiqué.

Comment appliquer la technique sgraffito ?

Il faut avant tout savoir que plusieurs techniques sont possibles pour appliquer cette technique, mais nous choisissons la plus simple. Pour commencer, appliquez une première couche d’enduit de couleur plus foncée sur la surface à décorer. Après séchage, passer une nouvelle couche de couleur plus claire par-dessus la première. Cette seconde couche ne doit pas être complètement sèche avant d’entamer les travaux de reproduction des motifs. Pour ce faire, faites apparaître les motifs désirés en grattant la surface enduite. Cette tâche peut se faire avec un grattoir, un scalpel, un cutter ou une lame de rasoir, voire du bois taillée. Le choix du matériel dépend de la profondeur de la taille nécessaire à la reproduction des motifs. Pour optimiser le résultat final, essayez de terminer le travail en appliquant de la chaux sur la surface.

Autres articles à lire

  • Comment peindre sur des objets en plastique ?

    Si la couleur de votre mobilier ou vos objets de décoration en plastique commencent à s’altérer sous l’effet de l’usure, sachez que vous pouvez leur redonner un coup d’éclat. Voici quelques conseils pour les repeindre.

  • La peinture idéale pour salle de bains et cuisine

    La salle de bains et la cuisine sont des pièces exposées en permanence à l’humidité et à différentes taches de graisse. Pour l’esthétisme et le confort de ces lieux, un bon choix de peinture s’impose.

  • Colorer le béton pour donner vie à votre intérieur

    Le béton à l’état brut se montre dénué de charme et froid. Mais ce matériau apparaît sous un nouveau jour lorsqu’il prend des couleurs. Le béton coloré, une idée pour votre décoration.

  • 5 erreurs à éviter quand on peint ses murs soi-même

    Peindre ses murs soi-même est une tendance qui séduit de plus en plus. Cette pratique demande cependant quelques précautions afin de bénéficier d’un résultat sans défauts. Zoom sur les erreurs à éviter si vous décidez de peindre vous-mêmes vos murs.

  • Enduit décoratif : le tadelakt, recette et application

    Le tadelakt est un enduit provenant du Maroc, qui sert à étanchéifier les parois, sols, murs des hammams principalement.

    Cet enduit est donc étanche à l’eau et permet toujours de nos jours et à travers le monde, de déorer nos salles de bains, en allaint esthétique, chaleur et fonctionnalité / étanchéité. Son aspect velouté et chaleureux nous plonge dans un univers enchanteur.

    Pour fabriquer un vrai tadelakt, la mission la plus compliquée est de se procurer de la chaux de Marrakech. Ensuite, on y ajoute des pigments naturels pour le colorer à sa convenance.

Haut de page