Comment réparer un parquet ?

En l’absence d’entretien régulier, le parquet vieillit, s’abîme, présente des rayures et parfois se casse. Voici quelques idées pour vous aider à le rénover.

Réparer un parquet, consolidation de la lame

Malgré sa robustesse, le parquet ne résiste pas à l’agression permanente des insectes, des chocs et parfois de l’humidité. Au fil du temps, les failles de ce revêtement commencent à se manifester à travers un jeu de l’assemblage ou encore le grincement d’une partie du sol lors de votre passage. Ces problèmes apparaissent encore minimes, et vous pourrez y mettre un terme en renforçant la fixation du parquet défaillant. Si les lames se soulèvent, remplacez les clous qui dépassent ou procédez à une nouvelle fixation à l’aide de vis. Dans ce dernier cas, prenez soin de cacher les vis en les couvrant d’un mastic bicomposant, si possible de la même couleur que votre parquet.

Réparer un parquet, rénover une lame abîmée

Dans le cas où la portion abîmée se trouve entre deux lambourdes ou deux solives, procédez comme suit. Délimitez la zone à découper à l’aide d’un crayon à bois et d’une équerre. À l’aide d’une perceuse, percez un trou pour laisser passer la lame de votre scie. Insérez la lame de votre scie dans l’interstice puis finissez la découpe en suivant la direction du repère. Entamez ensuite une feuillure sur la lame de support. Pour cela, il faut que la feuillure réalisée soit de même profondeur que celle effectuée sur la pièce destinée à la réparation de la lame. Enduisez ensuite de colle à bois toutes les parties qui s’emboîtent c’est-à-dire la feuillure et la lambourde.

Réparer un parquet, remplacement d’une lame abîmé

Si les dégâts sont plus importants, un remplacement des lames abîmées est envisageable. Pour cela, prenez la mesure de la lame à remplacer puis découpez-la si vous avez une chute de parquet dans vos réserves. Dans le cas contraire, il vous suffit de vous procurer une lame neuve du même bois que votre parquet. Avant sa pose, vous devez supprimer la partie supérieure de sa rainure et raboter en biais la surface se trouvant au-dessous de sa languette. Cette astuce vous permettra d’emboîter la nouvelle lame sans trop de difficultés. Percez ensuite des avant-trous avant de visser la lame. Après fixation, couvrez les têtes des vis à l’aide de mastic. L’usage de clous pour la fixation est déconseillé dans la mesure où ces derniers peuvent ébranler les tasseaux.

Autres articles à lire

  • Toutes les bonnes raisons d’opter pour des volets roulants

    Invention récente, les volets roulants connaissent un franc succès,
    tant chez les professionnels que chez les particuliers. Découvrez
    leurs nombreux avantages et ce qui fait qu’ils sont si appréciés, que
    ce soit lors d’une rénovation ou d’une construction.

  • Tout savoir sur le décapage chimique

    Les peintures recouvrant les portes, les fenêtres ou encore les moulures sont très sensibles aux changements climatiques. Au fil du temps, elles s’écaillent et perdent de leur éclat. Grâce au décapage chimique, il est possible de les enlever rapidement et efficacement.

  • Zoom sur les menuiseries d’extérieur en aluminium

    Matériau révolutionnaire, l’aluminium présente de nombreux avantages et est très prisé pour la confection de menuiserie d’extérieur. Actuellement, il tend même à remplacer le bois et le PVC. Découvrons ses multiples avantages.

  • Black and Decker et Bosch : leaders en outils de bricolage

    Bricolez comme un professionnel avec la performance et la sécurité des outils de Black and Decker et Bosch.

  • Couper le verre, c’est facile

    Couper le verre est une opération délicate. Ce qu’il faut faire pour que couper du verre reste simple.

Haut de page