Comment réaliser une allée en briques

Propre, pratique et décoratif à la fois, un chemin de briques, bien conçu, apportera une certaine élégance et du charme à l’entrée de votre maison. Rassemblez le matériel nécessaire et réalisez vous-même votre chemin en briques.

Première étape pour réaliser une allée en briques : préparation du terrain

Vous pouvez réaliser assez facilement une allée en briques. Pour commencer, dessinez le cheminement de votre allée sur un papier. Tenez compte des différents obstacles à contourner ainsi que des angles ou des courbes à réaliser. Les briques peuvent être agencées de différentes façons sur votre allée : classique, en damier, en chevrons, etc. Vous devez donc calepiner les briques au préalable pour définir de quelle manière vous les disposerez. En vous aidant d’un niveau à bulle, délimitez ensuite le périmètre de votre chemin, à l’aide de piquets et de cordeaux. Creusez ensuite le périmètre ainsi délimité pour former une tranchée de 35 cm de profondeur.

Elargissez ensuite votre tranchée de 10 cm vers l’extérieur des cordeaux, tout en conservant les 35 cm de profondeur. Ces 10 cm serviront à la pose des bordures. Etalez du gravier au fond de la tranchée, sur une hauteur de 10 à 20 cm. Damez ensuite toute la surface avec une hie ou un compacteur à plateau vibrant. Placez les cordeaux de manière à ce qu’ils soient au même niveau que la bordure de votre allée. Vérifiez leur niveau à l’aide d’un niveau à bulle. Etalez du mortier sur le gravier damé sur la largeur de la bordure. Fixez les premières briques à la verticale, en commençant par un angle. Recouvrez le bord externe des briques avec de la terre.

Deuxième étape : fixer les éléments de l’allée en briques

Lorsque votre bordure de briques verticales est terminée, couvrez le fond d’une couche de sable d’une dizaine de centimètres. Egalisez avec une planche et damez. Quand la couche de sable est assez ferme, étalez une autre couche de sable sur une hauteur de 5 cm. Inutile de damer cette dernière, elle servira de surface de pose. Vous pouvez maintenant commencer à aligner vos briques suivant le calepinage que vous aurez défini. Commencez par un angle, en enfonçant légèrement la première brique dans le sable de pose. Servez-vous d’une masse pour ce faire. Continuez de même avec la brique suivante en la tassant bien contre la première et ainsi de suite.

De temps à autre, égalisez les briques déjà alignées à l’aide d’une batte de carreleur. Notez qu’il est important de ne plus enlever les briques déjà mises en place pour qu’elles soient bien fixées. Accordez ainsi une attention particulière à la pose de chacune et armez-vous de patience pour que résultat soit parfait. Lorsque vous avez fini de paver toute l’allée, recouvrez-la d’une couche de sable fin pour combler les interstices. Utilisez un balai pour bien combler les joints. Vous êtes maintenant arrivé à l’étape de la finition : arrosez votre chemin en briques, puis recouvrez-le une dernière fois de sable. Brossez à nouveau votre allée pour terminer.

Autres articles à lire

  • À quelle fréquence arroser vos plantes en période de grosse chaleur ?

    Puisqu’en été, la température atteint son niveau maximal, il faut choisir une heure stratégique pour bien arroser ses plantes. La fréquence de l’arrosage change également durant la période de grosse chaleur.

  • Aménager un jardin japonais

    Créer un jardin japonais peut parfois être complexe. Cependant, si vous recherchez une décoration originale pour votre jardin, ce concept est fait pour vous. Partez alors sur de bonnes bases pour l’aménagement de votre jardin japonais avec ces quelques conseils.

  • Fontaine, mobilier, fleurs colorées : aménagez votre jardin !

    On change de registre… et on apporte une touche d’innovation à notre jardin. L’originalité prime, mais il ne faut pas laisser de côté les accessoires, avec les fleurs de saison. Mettez-vous au travail et ne négligez aucun détail !

  • Comment prendre soin de son jardin en période de canicule ?

    La canicule se définit comme une période prolongée pendant laquelle les températures diurnes sont de 33°C et plus, et les températures nocturnes ne descendent pas en dessous de 20°C. En de telles circonstances, les plantes présentent une forte évaporation. Pour limiter les dégâts, elles ont besoin d’un bon entretien.

  • Créer une jardinière d’hiver : suivez le guide !

    Si l’hiver n’est pas la saison idéale pour aménager une jardinière, il est tout à fait possible de sauter le pas en choisissant des plantes qui supportent très bien le froid.

Haut de page