Comment poser des plinthes en bois ?

Outre leur côté pratique, les plinthes sont également mises en place pour leur côté esthétique. Complétant, par exemple, un parquet, les plinthes doivent être posées dans les règles de l’art. Voici comment procéder.

Techniques de pose des plinthes en bois

Vous pouvez recourir à trois techniques pour poser des plinthes en bois : le clouage, le vissage et le collage. Le clouage est la technique la plus utilisée parce qu’elle est plus simple et plus économique. Si vous choisissez cette technique, le type de clou à utiliser diffère en fonction de la nature de votre mur. Si votre mur est en maçonnerie, utilisez des pointes en acier trempé. Si vous fixez vos plinthes sur un mur en placoplâtre ou doublé d’une plaque de plâtre, optez pour des pointes tête d’homme classiques. Si votre mur est creux, fixez vos plinthes dans les montants avec des pointes torsadées. Le collage peut quant à lui convenir à tout type de support.

Il est conseillé de poser les plinthes les unes après les autres et de ne pas les découper à l’avance. Posez-les au fur et à mesure que vous avancez dans votre ouvrage. Vous pourrez ainsi ajuster les raccords et corriger les défauts de coupe à chaque fois. Pour assembler deux plinthes l’une après l’autre, découpez-les en biais afin de limiter les interstices. En outre, le raccordement de deux plinthes dans les angles nécessite l’utilisation d’une boîte à onglets. Vous devez en effet découper les plinthes sous un angle sortant ou rentrant selon l’emplacement de destination.

Comment fixer les plinthes sur le mur ?

Si vous avez choisi la technique de pose par vissage ou par clouage, les points de fixation doivent se situer à intervalles réguliers. Une distance de 50 cm entre les clous ou les vis est conseillée. Pour la pose clouée, aidez-vous d’un chasse-clou pour que votre marteau ne marque pas le bois. Par ailleurs, veillez à clouer loin des bords pour éviter qu’il ne se fende. Pour la pose vissée, vous devez d’abord réaliser des avant-trous équidistants dans le mur, à l’intérieur desquels vous placerez une cheville de diamètre équivalent à celui des vis. Vissez ensuite vos plinthes en enfonçant légèrement la tête de chaque vis dans le bois pour les dissimuler.

Quant au collage, vous pouvez utiliser soit de la colle à bois, soit de la colle mastic. Appliquez la colle sur le revers des plinthes en zigzag. Plaquez ensuite les plinthes contre le mur en pressant fortement. Maintenez-les en place à l’aide d’un meuble lourd jusqu’à la prise complète. La fixation est généralement définitive deux jours après la pose. Lorsque les plinthes sont en place, passez à l’étape de la finition. Confortez le raccordement des plinthes dans les angles sortants en les clouant ensemble avec des pointes pour moulure. Cachez ensuite les clous et les vis avec de la pâte à bois. Bouchez aussi les interstices entre les joints. Pour terminer, poncez légèrement les angles sortants.

Autres articles à lire

  • Tout savoir sur le décapage chimique

    Les peintures recouvrant les portes, les fenêtres ou encore les moulures sont très sensibles aux changements climatiques. Au fil du temps, elles s’écaillent et perdent de leur éclat. Grâce au décapage chimique, il est possible de les enlever rapidement et efficacement.

  • Comment faire soi-même ses boules de Noël ?

    Fabriquer soi-même ses boules de Noël est une excellente idée de bricolage et de décoration à réaliser en famille. Découvrez comment faire ?

  • Comment changer sa serrure soi-même ?

    Vous avez des problèmes avec vos serrures intérieures ? Vous devez les changer ? Voici quelques instructions qui vous aideront à changer vous-même vos serrures intérieures en très peu de temps.

  • Isolation d’intérieur, découvrez le chanvre et ses vertus

    Le chanvre permet une meilleure isolation thermique et acoustique de votre intérieur. Gros plan sur ce produit stupéfiant.

  • Éviter les remontées capillaires

    Les remontées capillaires sont des dangers pour la maison, afin de mieux éviter des grands travaux de rénovation, il est nécessaire de connaître les causes des remontées capillaires.

Haut de page