Comment poser un parquet en bois

Le revêtement du sol est l’une des conditions sine qua none pour avoir une pièce confortable à vivre. Suivez nos conseils pour choisir la technique de pose de parquet qui vous convient si vous comptez changer le vôtre.

Poser le parquet avec une colle spéciale

La pose collée du parquet est assez facile à réaliser et permet de vous passer d’une couche résiliente si vous le voulez (mousse de polyuréthanne, liège, etc). Cette technique peut se faire aussi bien avec les parquets massifs que ceux contrecollés. En outre, ce procédé peut être appliqué à n’importe quelle pièce de la maison, du moment que celle-ci a une température stable. En effet, comme la colle s’altère sous l’effet de la chaleur, il vaut mieux ne pas poser les parquets à l’aide d’une colle spéciale dans les pièces exposées aux variations de températures fréquentes comme la cuisine, par exemple. En ce qui concerne le sol, la pose d’un parquet collé se réalise sur des panneaux de contreplaqué, d’aggloméré ou sur une chape. poser un parquet la pose flottante

La pose flottante repose sur le système d’imbrication des parquets qui seront clipsés d’un simple clic. Ceci s’explique par le fait que les parquets de ce genre s’imbriquent sans colle ni autre substance adhésive, les rainures et les languettes s’assemblant en quelques gestes et avec un minimum d’outils. Par ailleurs, les parquets qui se posent de cette manière sont démontables, c’est donc le revêtement de sol idéal pour ceux qui ont tendance à déménager souvent. Pour en revenir à la pose flottante, il est préférable de mettre une sous-couche en dessous du parquet, ce, en vue de rendre la pièce plus confortable et de l’insonoriser.

La pose à clou

La pose clouée est la plus fréquente dès lors qu’on parle de parquet. Certes, elle ne peut se faire que sur des parquets massifs d’une épaisseur de 18mm minimum dans la mesure où le clou peut casser le parquet. De même, il est déconseillé de pratiquer cette technique de pose de parquet dans les pièces humides car le décalage entre les différentes lattes de parquets peut retenir l’humidité. De même, la pose clouée ne convient pas aux systèmes de chauffage par le sol. Notons qu’il est possible d’insonoriser les parqués posés à l’aide de clous en remplissant l’espace entre les lambourdes avec une laine minérale.

Autres articles à lire

  • Entretien de la cheminée : le ramonage

    Le ramonage de la cheminée est une opération obligatoire imposée par la loi. Il s’agit surtout d’une condition de sécurité à remplir, dont la réalisation doit se faire deux fois par an.

  • Fabriquer du carton-pâte

    Le carton-pâte
    Parler de décoration en carton-pâte ou en papier mâché peut parfois faire sourire. En effet, le carton-pâte est assimilé, comme le langage populaire l’atteste, à un matériau de très faible résistance destiné à fabriquer des objets factices et éphémères. Seriez-vous étonné, si on vous dit que la carton-pâte, tant décrié, peut être associé à d’autres matériaux ou utilisé indépendamment pour créer toute sorte de décors tels que des masques, des sculptures, des mobiliers de maison et de bureau, des (...)

  • Comment décaper les objets en cuivre et en étain ?

    Décaper un objet en métal consiste à enlever les traces d’oxydation en vue de lui donner un nouvel éclat. Comment procéder ?

  • Fabriquez une pergola dans votre jardin !

    Avec le retour des beaux jours, un apéro entre amis ou en famille sous une pergola est le bienvenu. Il est temps d’en créer une pour pouvoir profiter du soleil. Suivez les étapes !

  • Conseils pour choisir sa lame de scie sauteuse

    Très pratique, la scie sauteuse est souvent utilisée par les particuliers qui s’adonnent de temps à autres à des travaux de bricolage. Toutefois, il faut tenir compte des différentes lames qui existent pour que l’emploi d’une scie sauteuse soit optimisé. Zoom sur les différentes lames existantes et leurs utilisations respectives.

Haut de page