Du placage pour habiller votre intérieur

Le placage se révèle astucieux pour habiller un mur, une cloison ou les portes d’un placard de manière originale.

Le placage, qu’est-ce que c’est ?

Le placage est avant tout des tranches fines d’essence de bois décoratif, sous forme de panneaux. Ce procédé utilise une grande variété d’essences naturelles de bois, allant du plus clair comme le bouleau, au plus foncé à l’instar de l’ébène ou du palissandre. Ces tranches fines de placage sont collées sur des supports rigides comme du contre-plaqué ou sur des surfaces plus souples telles que le papier. Une fois que ces panneaux sont passés sous presse, ils sont prêts à être posés pour l’aménagement et la décoration. Ce nouveau système derevêtement permet d’obtenir des nuances variables du bois, pour un effet naturel des plus chaleureux. Actuellement, les panneaux de placage existent dans des coloris différents, et sont de plus en plus sophistiqués et créatifs. Ils permettent donc d’obtenir divers rendus.

D’une manière générale, le placage s’utilise pour apporter de l’originalité dans la décoration des cloisons banales, des portes ou encore des placards. Certains modèles de panneaux contribuent également une excellente isolation phonique, particulièrement lorsqu’ils sont posés sur les murs. À part cela, le bois de placage s’adapte aussi au mobilier. Par exemple, certaines marques proposent des panneaux souples sur papier, faciles à découper au ciseau, pour recouvrir essentiellement des meubles. Pour satisfaire tout le monde, et surtout pour pouvoir utiliser du placage dans les différentes pièces de la maison, il existe aujourd’hui des modèles adaptés pour une utilisation précise. C’est le cas du placage zébrano, adapté aux mobiliers du style contemporain et aussi compatible avec des éléments de la salle de bain.

Le placage, comment s’y prendre ?

Si vous êtes bon bricoleur, vous pouvez réaliser vous-même la pose du placage, surtout si c’est pour des collages sur une surface de moins d’un mètre carré ; comme recouvrir un meuble ancien ou restaurer une marqueterie. Pour les surfaces plus grandes, il vaut mieux faire appel à un menuisier spécialiste en agencement ou au fabricant même des panneaux de placage. Si vous décidez de vous lancer dans le placage, les étapes les plus importantes sont les suivantes. Dans un premier temps, une fois que vous avez choisi votre feuille de placage, acclimatez-la à la pièce dans laquelle se trouve la surface à recouvrir. Il est en effet important que le panneau s’accoutume au même taux d’humidité pour qu’il adhère bien une fois posé. Pour cela, il vous suffit de dérouler la feuille de placage dans toute sa longueur et de la laisser ainsi pendant 48 h avant de vous attaquer à sa pose. Le moment de la pose venu, commencez par sabler la surface à recouvrir, puis nettoyez-la bien avec un chiffon humide afin de la débarrasser de toute poussière.

Prenez ensuite la mesure du support à recouvrir en plaçant la feuille de placage, l’endroit du panneau contre la surface, et en traçant les contours au crayon. Prévoyez environ un centimètre de plus que la mesure exacte puis découpez la feuille. Après cela, badigeonnez l’envers du placage à la colle, en utilisant un rouleau pour gagner du temps. Après une quinzaine de minutes, remettez une seconde couche de colle. Selon le type de colle, patientez durant le temps indiqué sur le mode d’utilisation. C’est maintenant le moment crucial, la pose du panneau sur la surface à recouvrir. Faites en sorte de bien suivre le tracé que vous avez préalablement dessiné car, une fois le placage mis en place, il sera difficile à décoller. Faites bien adhérer le panneau en le lissant puis découpez les centimètres qui dépassent. Laissez ensuite sécher pendant 48 h avant de vernir.

Autres articles à lire

Haut de page