Des plantes vertes pour assainir votre environnement

Présentes dans presque toutes les maisons, les plantes vertes créent un effet décoratif singulier. Aujourd’hui, on reconnaît également leur vertu dépolluante. Zoom sur les végétaux les plus actifs.

Plantes vertes et dépollution

L’air qui se propage dans nos maisons est saturé de pollution. Il renferme des substances volatiles particulièrement irritantes et qui peuvent s’attaquer aux yeux, à la gorge, au nez et à l’ensemble du système respiratoire. Les principaux responsables sont les produits d’entretien, les tissus d’ameublement, les peintures, et même le sol. Les plantes vertes initialement ornementales concourent à l’épuration de l’air contaminé. Tout comme les êtres humains, ces végétaux vivent. Ainsi, ils aspirent les différentes particules abandonnées dans l’air pour les expulser par leurs racines. Ces particules sont ensuite détruites par les micro-organismes contenus dans la terre.

Les végétaux les plus utiles

La « Fleur de lune » ou Spathiphyllum est la plante d’appartement la plus active. Elle peut atteindre une hauteur d’environ 2 mètres et ses fleurs blanches fleurissent toute l’année. Facile à vivre, elle ne requiert qu’un terreau toujours frais et une lumière filtrée. La fleur de lune absorbe principalement les solvants toxiques : le benzène contenu dans la fumée de cigarette, les substrats présents dans les peintures et les colles pour moquettes. Le « Figuier pleureur » ou Ficus Benjamina, quant à lui, réclame un arrosage périodique et beaucoup de lumière. Il est très prisé pour ses feuilles tombantes, surtout lorsqu’il mue en un arbrisseau de 2 mètres. Le figuier pleureur « consomme » particulièrement le formaldéhyde, produit nocif retrouvé dans les détergents, les peintures à l’eau et certains tissus d’ameublement.

Les plus spécifiques des plantes vertes

Le Philodendron, une liane avec des feuilles brillantes, est un végétal assez remarquable, car il absorbe des particules bien particulières, notamment le PCP ou pentachorophénol. Cette substance est employée dans le traitement et la préservation du bois (charpentes ou sol). Cette plante verte aime la lumière, mais ne supporte pas une exposition directe au soleil. Pour qu’elle puisse préserver toute son efficacité, rempotez-la dans un contenant plus grand au printemps. Le palmier est également un puissant anti détergent. Il se plante dans un large bac. Il aide à absorber l’ammoniac contenu dans les produits d’entretien comme les nettoyants pour vitres.

Autres articles à lire

  • Patrick Blanc, le botaniste qui végétalise les murs

    Les végétaux ne sont plus aujourd’hui de simples plantes qui décorent votre intérieur. Grâce au génie du botaniste Patrick Blanc, ils habillent désormais les murs. Pour un décor design et écologique !

  • Des jardins d’intérieur design et naturels par Racine Carré

    L’enseigne Racine Carré développe un concept de décoration végétale à la fois esthétique et vivant. Elle participe à la tendance des jardins d’appartement écolo-chic à travers ses collections Haute Culture et Prêt-à-pousser.

  • Déco écolo : optez pour un revêtement de sol naturel

    Les tendances actuelles en matière de décoration intérieure sont le retour à la nature. Pour une décoration écologique, optez pour les revêtements de sol naturels. Ils ne manquent pas d’atouts en plus d’être esthétiques.

  • Des sols écologiques chez L’Escale Bio

    Le sol est considéré comme une des bases d’une construction et tient une place importante dans la décoration intérieure. Il mérite donc un traitement particulier, et tant qu’à faire, optez pour des matériaux écologiques.

  • Maison écologique - Conseils pour une maison verte

    Pour réduire la pollution, le gaspillage et les dépenses d’énergie, commencez par modifier ou adapter certaines de vos habitudes quotidiennes. Pour ce faire, il suffit souvent de respecter les règles d’économie qui réglaient la vie de nos grands-parents.

Haut de page