La peinture au sable, un art à découvrir

La peinture au sable compose des motifs décoratifs sur toutes sortes d’objets, ou même des tableaux du plus bel effet. Découvrez ce qu’est la peinture au sable.

La peinture au sable, un peu d’histoire

La peinture au sable est une technique d’art qui existe depuis longtemps, dans diverses civilisations, à des fins différentes les unes des autres. Chez les Navajos d’Amérique du Nord, par exemple, la peinture au sable servait à orner les tapis de prière pour des rituels de guérison. Ces tapis étaient des dessins directement tracés au sol à l’aide sable coloré. Le sable utilisé se récoltait dans la nature, et n’était pas traité chimiquement. Pour avoir du sable couleur, les Navajos utilisaient uniquement des teintes naturelles. Une fois que la séance de prière était finie, le tapis était détruit et un peu du sable utilisé était gardé. Dans le même sens, les moines bouddhistes utilisaient la peinture au sable pour des rites religieux et spirituels, plus précisément pour créer des mandalas. Enfin, en Europe, cet art décoratif a fait son apparition entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. Il servait essentiellement à orner les tables d’apparat des cours royales par différents motifs.

La peinture au sable, kesako ?

Cette forme de peinture consiste essentiellement à créer différents motifs et dessins en utilisant du sable, coloré ou nature. Ce sable se fixe à l’aide de colle forte ou par un système de papier auto-collant. La peinture au sable utilise différents supports. Par exemple, pour un tableau, une simple feuille de papier ou un panneau en carton suffit à faire l’affaire. La peinture au sable sert également à personnaliser une boîte en bois, ou encore, pour créer une décoration originale sur assiette. Les techniques de la peinture au sable sont nombreuses et dépendent surtout du rendu souhaité, mais aussi du matériel à portée de main. Il existe cependant des modèles de créations « standards », très appréciés et faciles à exécuter. Cet art décoratif est un excellent moyen pour stimuler le sens de créativité de chacun, mais aussi pour apprendre à travailler avec minutie et patience. Il convient aussi bien aux grands comme aux jeunes enfants.

La peinture au sable, le matériel de base

À part le support sur lequel vous souhaitez créer, le principal élément de base de la peinture au sable est... le sable. Le fait d’habiter dans une région qui n’est pas sablonneuse n’est pas un frein à la pratique de la peinture sur sable. En effet, il vous est possible d’en trouver de toutes les couleurs et tailles de grain dans plusieurs magasins. Ainsi, vous pouvez en acheter en petits pots dans les magasins de loisirs créatifs ou encore chez certaines catégories d’artisans. Vous aurez également besoin d’un tamis pour enlever toute sorte de débris contenus dans le sable avant de l’utiliser. Éventuellement, vous pouvez vous servir d’un passe-thé fin ou d’un morceau de moustiquaire. À part cela, cet art nécessite également l’utilisation de vernis et de la colle forte. Pour ceux qui sont à la recherche de la facilité, le papier polyphane, un support épais et lisse au fond auto-collant, est particulièrement idéal pour des créations au sable coloré, qui ne demande plus l’utilisation d’une colle pour les fixations.

Autres articles à lire

Haut de page