Peindre un escalier sans problème avec ces quelques astuces

l’escalier sert d’intermédiaire entre les étages. Sollicités tout au long d’une journée la peinture de votre escalier s’abîme rapidement. Voici quelques idées pour peindre votre escalier.

Savoir entretenir son escalier

Vous voulez peindre votre escalier mais c’est votre seul accès à l’étage et il est donc tout le temps emprunté ? Il y a une solution pour le peindre sans le condamner. L’astuce est simple, vous n’aurez qu’à peindre une marche sur deux, puis laisser sécher. Une fois la première partie sèche, vous pouvez peindre les autres marches. Votre escalier restera donc fonctionnel. Pour ne pas poser les pieds sur les marches recouvertes de peinture fraîche, par oubli ou par habitude, disposez des post-it sur les marches que vous pouvez emprunter.
Si vous faîtes les bons gestes, peindre l’escalier devient facile et ne prend pas beaucoup de temps. Faites des mouvements précis pour éviter que la peinture ne déborde. Pour cela, ayez recours à du scotch de protection, que vous mettrez sur le bord des marches à peindre. Quant à la peinture à utiliser, il faut miser sur la qualité. Un escalier n’est pas à repeindre tous les ans, il faut donc choisir la meilleure qualité pour une durée maximum. Avec une bonne peinture, il faut juste de temps en temps un ponçage léger. La vitrification est un moyen très pratique pour l’entretien des escaliers, car elle sèche très rapidement et n’a quasiment aucune odeur. Toutefois, elle a besoin d’un support compatible et bien dégraissé.

Comment peindre un escalier ?

Avant de peindre, il faut tenir compte du type d’escalier et de son positionnement. C’est en fonction de cela que vous choisirez la couleur. Assurez-vous que cette couleur s’harmonisera bien avec l’ensemble de la maison. Pour avoir un aspect différent, vous pouvez utiliser deux ou trois couleurs, car même si elles sont très proches, elles créeront une ambiance joyeuse dans la maison. Si vous décidez de peindre l’escalier et les murs, il faut toujours peindre l’escalier à la fin. Cela vous évitera de faire le travail deux fois.
Il faut commencer par la main courante et l’ensemble des balustres, c’est seulement après que vous pourrez peindre les marches et les contremarches. Surtout, ne surchargez pas en peinture pour aller plus vite, évitez les couches épaisses qui laisseront beaucoup de traces et préférez de fines couches bien tirées. Commencez à peindre par le haut pour finir en bas. Comme ça, vous n’aurez pas à piétiner les marches que vous venez de peindre. Après tout cela, il faut juste attendre que la peinture soit sèche et vous aurez un escalier tout beau et tout neuf pour plusieurs années !

Autres articles à lire

  • Comment choisir son portail ?

    Avec les innombrables modèles de portails proposés par les catalogues des fabricants, il nous est de plus en plus difficile de choisir celui qui nous conviendra le plus. Comment choisir son portail ?

  • Entretien du carrelage en terre cuite

    Aînée des revêtements de sol, la terre cuite nécessite un traitement particulier pour retrouver son éclat d’antan. Comment procéder ?

  • Les types d’escalier pour égayer votre maison

    L’escalier peut être un élément attrayant dans une maison et il peut devenir même un meuble moderne et original. Pour apporter une touche d’élégance ou de fantaisie à votre escalier, voici quelques astuces.

  • Astuces pour la rénovation d’un plafond

    Votre plafond se dégrade il est sale et se fissure. Pas de panique ! Voici comment procéder.

  • Le sciage à la main : apprendre à scier

    Malgré l’existence d’instruments de sciage performants à l’instar des scies électroportatives ou électriques, il est souvent plus aisé, plus nécessaire, plus amusant d’utiliser une scie à main, surtout pour les artisans et les mordus du bricolage. Entre des mains expertes, cet outil jugé banal peut accomplir des merveilles.

Haut de page