Guide pratique sur le parasol chauffant

Envie de profiter de votre terrasse malgré l’air glacial et le temps frileux qui fait dehors ? Pas de souci grâce au parasol chauffant qui est aujourd’hui accessible à tous. Cette idée qui peut paraître grotesque à première vue est désormais réalisable sans se ruiner.

Avantages du parasol chauffant

Longtemps réservés aux bistrotiers et professionnels de la restauration, les parasols chauffants commencent à avoir du succès auprès des particuliers, notamment depuis que leur utilisation a été démocratisée et leurs prix révisés. Grâce à leur design moderne et ergonomique, ces parasols permettent à tout un chacun de passer un agréable moment sur sa terrasse privée, véranda ou balcon, quelle que soit la saison.

Un parasol chauffant, que ce soit au gaz ou à l’électricité, est la solution idéale pour réchauffer vos dîners en plein air comme si vous étiez sur la terrasse d’un café. Certains modèles intègrent même une fonction brumisateur destinée à rafraîchir l’atmosphère en été. Dans tous les cas, pour une question de sécurité, vérifiez toujours que les bases de votre parasol sont bien stables et que le dôme est placé bien en hauteur pour éviter les brûlures.

Gaz ou électricité, quel parasol chauffant choisir ?

Pour équiper votre jardin ou votre terrasse d’un parasol chauffant, faites votre choix en fonction de l’espace dont vous disposez, car les modèles proposés sur le marché sont assez nombreux. Les parasols chauffants au gaz sont mieux adaptés pour les espaces ouverts à cause de l’émanation de gaz carbonique. Ils sont souvent choisis par les restaurateurs, car ils permettent de chauffer une surface plus importante, jusqu’à 20m², et l’absence de fil électrique qui traîne par terre permet d’éviter les accidents.

En revanche, pour un usage domestique et surtout dans un endroit peu dégagé, il vaut mieux utiliser un parasol chauffant électrique. Son avantage, c’est qu’il est moins énergivore que celui au gaz et moins cher, entre 70 et 230€. La chaleur qu’il dégage peut couvrir jusqu’à 7m², mais elle est plus concentrée et plus stable et ne représente aucun risque, même pour les espaces clos. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous assurer qu’une prise de courant soit accessible à l’endroit où vous comptez le placer.

Autres articles à lire

  • Fondis - le poêle-cheminée et le poêle à bois

    Attentive à proposer des solutions complètes et toujours plus adaptées aux besoins de chacun, FONDIS pose régulièrement un regard neuf sur le marché de la cheminée. À l’avant-garde des tendances, l’entreprise s’applique à concevoir et produire des appareils durables et innovants.

  • Quel type de chauffage choisir pour sa terrasse ?

    Pouvoir profiter de sa terrasse malgré des températures plus fraîches, c’est un rêve désormais accessible. Le chauffage s’invite également à l’extérieur de la maison pour créer une atmosphère agréable.

  • THERMADECO® : Quand les radiateurs deviennent OEuvres d’Art

    Et si le radiateur devenait désormais un élément de décoration à part entière ? C’est ce que propose désormais THERMADECO®, marque de radiateurs décoratifs à rayonnement infrarouge. L’originalité ? Un concept exclusif qui repose sur l’interchangeabilité de la façade permettant de moduler tout intérieur au gré des tendances actuelles et surtout de ses envies personnelles. Pour changer de décor, sans changer de radiateur.

  • Chauffage au bois : 3 avantages qui font la différence

    Pour se réchauffer en hiver, l’idée d’un bon feu plaît toujours autant. En France, une maison sur trois utilise le bois de chauffage. Aujourd’hui, pour faciliter son utilisation, les appareils sont plus modernes et fonctionnels. D’autres avantages sont cependant attribués au chauffage au bois.

  • Les nouvelles cheminées d’extérieur d’Ignisial : Août-Door

    Cub ou Triumf, ce sont les noms qu’Ignisial donne à ces nouvelles cheminées design Août-Door pour l’extérieur. Lignes épurées et contemporaines, le feu se fait design et captivant lorsque les flammes danseront et vous accompagneront au cours d’une belle nuit d’été.

Haut de page