Bricolage : les outils de base en menuiserie

En bricolage, vous êtes quelques fois emmenés à entretenir, réparer ou même créer des objets et des meubles en bois. Pour ne pas être pris au dépourvu et toujours avoir en votre possession quelques outils de base, voici ce dont vous aurez besoin, de façon non exhaustive, pour vos travaux de menuiserie.

Les outils de sciage et de traçage en menuiserie

Pour pouvoir réaliser correctement tous les travaux en menuiserie, un établi de menuisier est nécessaire. Vous pouvez récupérer un vieil établi ou transformer une table robuste et solide en établi. L’établi doit notamment être muni d’un valet pour fixer les pièces, d’une presse, ainsi que d’un étau destiné à maintenir fermement une pièce. Vous devez ensuite avoir une panoplie d’outils de traçage comprenant au moins un crayon rectangulaire, une pointe à tracer, un mètre pliant à 5 branches, une équerre en acier pour le traçage des angles 45° et 90°, une fausse équerre permettant de tracer n’importe quel angle, un trusquin servant à tracer les lignes parallèles à une arête, un compas et un niveau à bulle.

Des outils de sciage sont aussi nécessaires pour les travaux de coupe qui sont presque indissociables au bricolage. L’instrument le plus utilisé en menuiserie est la scie égoïne, constituée d’une grande lame et d’une poignée pouvant scier des pièces à épaisseur très variée. Quant à la scie à guichet, elle permet de réaliser des travaux de chantournage comme avec la scie sauteuse, également très utile. De temps à autres, une scie à dos pourra aussi être utile pour découper notamment des baguettes ou d’autres fines pièces requérant une découpe nette et minutieuse. Cette scie s’utilise d’habitude en fixant la pièce à découper sur l’établi.

Les autres outils indispensables en menuiserie

Tout travaux en menuiserie nécessitent en outre des outils de frappe. L’outil le plus connu est le marteau utilisé pour enfoncer des clous mais également les enlever lorsque sa tête en acier est munie de griffes. Pour le montage des pièces et surtout pour assembler deux pièces de grandes taille, une massette est nécessaire. Elle est beaucoup plus lourde qu’un simple marteau. L’outillage d’un menuisier comprend aussi un maillet en bois utilisé lors des assemblages et pour frapper sur les ciseaux à bois et les gouges. Pour le perçage, il vous faut essentiellement une chignole et une perceuse électrique, avec les mèches à bois adéquates.

Par ailleurs, d’autres outils doivent pareillement se trouver dans la caisse à outil d’un bricoleur menuisier. Ce sont entre autres la tenaille, la râpe, les ciseaux, le racloir et le rabot. La tenaille sert en l’occurrence à arracher des objets grâce à ses mors. Il est utilisé par exemple pour arracher des clous. La râpe est une lime spécialement conçue pour aplanir, amincir et user une pièce en bois. Elle est munie de nombreuses piqûres et existe en plate et en demi-ronde. Concernant les ciseaux, il est conseillé d’en avoir de différentes tailles pour entailler le bois, afin de former par exemple des mortaises de taille variée. Quant au rabot, il sert à aplanir le bois, suivi généralement d’un travail au racloir pour la finition.

Autres articles à lire

  • Construire un abri de jardin : conseils et réglementations

    Pour ranger ses outils ou ses matériaux, il est intéressant d’avoir ou de construire un abri de jardin. Cependant, avant de commencer les travaux, il est nécessaire de connaître toutes les formalités administratives pour éviter les problèmes.

  • Bricolage et sécurité

    Faire soi-même des réparations est très bon pour l’égo, mais il faut toujours s’assurer de bricoler en sécurité

  • Installer une étagère sur un mur en ciment

    Découvrez et pratiquez cette méthode simple et efficace pour l’installation d’une étagère sur un mur en ciment.

  • fabriquer un pochoir

    Technique très ancienne offrant une large possibilité d’application, les pochoirs reviennent en force dans l’art décorative. Facile à réaliser, elle est destinée à toute la famille !

  • Décaper un meuble en bois ancien

    Vous devez absolument décaper votre meuble ancien avant de pouvoir le repeindre ou le rénover. Faites-le vous-même sans faire appel à un professionnel.

Haut de page