Mosaïque en inox pour un intérieur impeccable

La mosaïque en inox est utilisée par les professionnels mais est également très tendance chez les particuliers. C’est une matière résistante, idéale à installer dans les endroits humides.

La mosaïque en inox, pour plus de résistance

L’inox est une matière très résistante qui ne se dégrade pas au contact de la vapeur ou de l’eau. La mosaïque en inox peut se présenter sous différentes formes mais pour la cuisine et la douche, on utilisera celle qui prend la forme de carreaux. L’inox est très élégant et s’associe parfaitement à une décoration contemporaine. La mosaïque en inox est pratique car elle n’a pas besoin d’un entretien particulier. Entre autres, elle peut également servir de revêtement de sol avec une finition anti-griffe.

Grâce à une texture en inox brossé, son aspect brillant contribue déjà à une décoration sophistiquée. De plus, il est possible d’obtenir de grandes plaques qui faciliteront la pose. Pour cela, vous pouvez utiliser une scie à métaux ou une pince spéciale mosaïque. La mosaïque en inox peut être installée sur tous les espaces que vous souhaitez recouvrir. Il est même possible de les poser sur vos anciens carreaux.

La mosaïque en inox : caractéristiques

La mosaïque en inox est formée d’une plaque en inox supportée par de la céramique. Le prix d’une plaque peut aller jusqu’à 180 euros le mètre carré. Généralement, une plaque a une épaisseur de 5 mm pour une surface de 30,5cm sur 30,5 cm. Pour un effet plus décoratif, la mosaïque en inox peut se combiner avec d’autres matières selon l’ambiance que vous souhaitez créer. Il existe plusieurs formes de mosaïque mais les plus tendances sont les mosaïques en inox en galet bronze ou noir.

Voici un rappel de la pose de la mosaïque. D’abord vous devez repérer et tracer l’espace que vous désirez carreler. Puis utilisez un tasseau en guise de support pour la plaque. C’est l’étape la plus délicate car il faut bien s’assurer que les repères soient bien droits. Pour la pose des plaques, étalez sur un espace préalablement nettoyé une colle avec une spatule crantée. Servez-vous des repères et du tasseau pour installer la première plaque. Vérifiez que la plaque soit bien collée en tapotant par dessus. Pour avoir un écartement de joint régulier, utilisez un croisillon d’écartement. Recommencez ces étapes pour la pose d’une deuxième plaque et pour une finition parfaite, servez vous d’une éponge humide pour enlever les excès de colle dès que celle-ci sèche en prenant soin de ne pas effacer tous les joints.

Autres articles à lire

Haut de page