Les micromaisons, un espace réduit tendance

Nouvelle tendance du moment, les micromaisons optimisent les espaces réduits et prônent un certain art de vivre.

Copyright cdx.dexigner

Micromaison, adieu les espaces superflus

Les micromaisons sont une sorte d’antonyme aux maisons et villas spacieuses qui ornent les quartiers résidentiels ou les banlieues des grandes villes. Et dans les milieux urbains à forte densité, la tendance est dans l’économie de l’espace. Très récemment dans ces quartiers, les micromaisons commencent à faire parler d’elles. Leur philosophie de l’habitation est toute autre. On bannit les espaces superflus pour ne garder que l’indispensable et l’utile. Les mobiliers spacieux laissent place aux mobiliers compactés au design pourtant très soigné et ultra-moderne. Maintenant l’espace-vie est compris dans un volume de moins de 8 m3 !
Une micromaison est un cube de 2,6 mètres de côté, avec des équipements non moins complets : kitchenette, toilettes, fenêtres et portes vitrées, une chambre pouvant accueillir deux personnes. Tout cela est réparti sur deux niveaux : le rez-de-chaussée et l’étage. La maison dispose même d’un porche pour certains modèles. Idéal pour les couples, mais moins idéal pour les familles nombreuses tout de même. Les micromaisons sont alimentées via des panneaux solaires : où que vous soyez, vous n’avez donc pas besoin de connecter votre réseau à un poteau électrique. Et plus l’espace est réduit, moins on a besoin d’énergie pour le réchauffement de la maison.

Une idée du Professeur Richard Horden

Le concept de micromaison a vu le jour en Allemagne en 2005. Son initiateur est le Professeur Richard Horden, qui au début s’était attelé à concevoir des habitations pour des étudiants de l’Université TU de Munich. L’architecture des micromaisons s’inspire des techniques aéronautiques et aérospatiales. C’est ainsi que les micro compact homes virent le jour. Et depuis, ce marché des micromaisons a attiré les industriels. C’est le cas du Canadien JELD-WEN Portes et Fenêtres, qui s’associa, début 2010 avec Smallworks pour la construction de micromaisons, des maisons écologiques et à prix abordables.
La micromaison, avec une emprise au sol de 5 m2, permet ainsi de répondre à tous nos besoins quotidiens dans une maison ordinaire : manger, dormir, accueillir des invités, se laver, ranger ses affaires, espace détente. Tout y est, rassurez-vous. De plus, les micromaisons ont été construites à partir de matériaux non toxiques et écologiques. Il est tout à fait possible également de personnaliser l’intérieur. Les mobiliers de la structure sont intégrés dans le mur et dotés d’un design moderne. C’est une habitation ressemblant fort au mobile home, car elle peut se déplacer et s’installer où l’on veut, sur un terrain public ou au bord d’un lac. Et cette merveille a un prix raisonnable, à partir de 30.000 euros.

Autres articles à lire

  • Conseils pour aménager, meubler et éclairer un studio

    Plus un logement est petit, plus son aménagement doit être soigné. Avec moins de 50 mètres carrés de surface, les studios demandent un certain savoir-faire afin d’être à la fois pratiques et agréables à vivre.

  • Aménager les combles pour un gain d’espace

    Aménager les combles de façon à les transformer en de pièces à vivre constitue un plan de bricolage pouvant être mis en œuvre. Découvrez quelques astuces pour y arriver

  • La mezzanine, la solution idéale pour gagner de la place

    Vous avez une hauteur sous plafond importante mais les chambres de la maison ont une petite superficie. La mezzanine très pratique permet un gain de place considérable.

  • Décoration intérieure - Espace et harmonie

    Studio, loft, appartement, il est rarement facile de trouver les bonnes places pour chaque objet, de disposer les meubles harmonieusement ou tout simplement de faire entrer tous vos bric-à-brac chez vous, pensez alors à faire un aménagement astucieux !

  • Casalib, extensions de maisons

    CASALIB, la » nouvelle référence, moderne, pratique et fonctionnelle, pour les extensions de maisons sera présentée à la Foire de Paris

Haut de page