Créer son jardin tropical

Un jardin tropical, ce n’est pas impossible ! Même loin des tropiques, certaines plantes tropicales et exotiques peuvent pousser dans l’hémisphère nord, arrivent à vivre dans le froid ou même survivre au gel. Paysage de vacances garanti, osez le jardin tropical en suivant les quelques recommandations qui suivent.

La rusticité du jardin tropical

Comme dans tout aménagement d’un jardin, il existe des étapes à suivre et des plans à dresser. Pour un jardin tropical, la première chose à faire est de vérifier la zone de rusticité de votre région en fonction du climat. Ce serait dommage de planter des plantes inadéquates et de les voir mourir avant mêmes qu’elles ne fleurissent ! Il faut savoir qu’à partir de la zone 3, il est possible de planter des espèces tropicales. Plus la zone de rusticité est élevée, plus le choix des plantes est varié.

En France, la zone de rusticité va de 5 à 10. Bien entendu, la zone 10 permettra une très grande diversité de plantation. Il existe quatre principaux types de climats en France : montagnards, continentaux dans le centre jusqu’au nord-est, océaniques tout le long de la côte ouest, depuis le nord (Calais) jusqu’au sud (Biarritz), et méditerranéen (tout le bassin méditerranéen). Respectivement, ce sont les zones 5 à 7, 7et 8 et 7 à 10. Grâce à cela, vous pouvez choisir les plantes conformes à la rusticité de votre région.

Jardin tropical : quelques plantes au choix

Les palmiers sont sans nul doute les plantes les plus prisées. Le butia capitata donne des fruits, lesquels sont à l’origine du vin de palme. Il résiste au froid si le sol est sec. Parmi ceux qui résistent au gel, on retrouve le sabal minor. Originaire du sud-est des Etats-Unis, cette plante supporte aussi bien la sécheresse que l’humidité, bien qu’il est préférable que le sol soit drainé. Préférez un endroit mi-ombragé et à l’abri du vent pour la plantation.

Pour les plantes à fleurs, l’echinocereus reichenbachii est un petit cactus à fleurs roses parfumées qui vient du désert de Chihuahua. Il se plante sur un sol très drainant, ses racines pourrissant très vite, et en plein soleil. En hiver, rentrez-le à l’intérieur de la maison et diminuez l’arrosage. Le yucca rostrata, quant à lui, donne des fleurs blanches au sommet de la tige. Cette plante résiste à la sécheresse. En hiver, tant que le temps est sec, il peut rester à l’extérieur.

Autres articles à lire

  • Jardinage : que faire au mois d’août ?

    Le mois d’août pointe le bout de son nez et vous prévoyez de vous reposer, et de ne rien faire ? Certes, tout ce programme est très tentant, mais sachez que c’est justement durant le mois d’août que les travaux de jardinage sont à leur comble. Voici la liste des tâches qui vous attendent.

  • Conseils pour bien choisir son parasol

    Accessoire phare durant la saison estivale, le parasol doit être choisi avec soin. Son acquisition étant une affaire sur le long terme, voici quelques conseils pour sélectionner le parasol idéal.

  • À quelle fréquence arroser vos plantes en période de grosse chaleur ?

    Puisqu’en été, la température atteint son niveau maximal, il faut choisir une heure stratégique pour bien arroser ses plantes. La fréquence de l’arrosage change également durant la période de grosse chaleur.

  • Fermob, les nouveaux modèles de meubles de jardin pour cet été

    Spécialiste dans le domaine du mobilier de jardin depuis plus de 20 ans, Fermob propose des modèles élaborés autour d’une seule matière : le métal. Reconnus dans le monde entier pour leur qualité, leur durabilité, mais surtout pour leur design, les produits Fermob allient élégance et confort. Voici quelques modèles de la nouvelle collection de cet été.

  • Que planter dans son potager en automne ?

    Le mois de septembre touche à sa fin, la récolte également. Il est désormais temps de penser à semer les bonnes graines pour préparer son potager à accueillir les légumes de l’hiver.

Haut de page