Un peu de gaieté : optez pour une prairie fleurie

Simple d’entretien et très colorée la prairie fleurie vient embellir nos jardins. Découvrez les particularités de ce jardin haut en couleur.

Qu’est-ce qu’une prairie fleurie ?

Il s’agit d’un type de gazon mélangé avec des plantes naines dont la hauteur ne dépasse pas 60 cm. On retrouve les graines sous forme de paquets prêts à l’emploi. Bien entendu, rien n’empêche de les préparer soi-même si on respecte bien la proportion indiquée pour chacune des plantes choisies à savoir que le tout doit être composé de 10 % de graminées, 20 % de légumineuses et enfin 70% de fleurs. Le tout sera ensuite mélangé avec des semences de gazon. Parmi les fleurs les plus appréciées pour constituer une prairie fleurie, on retrouve notamment les jonquilles, les bleuets, les mauves, la lavande, les coquelicots, ou les tulipes. Toutes les fleurs des champs s’associent parfaitement à une prairie fleurie. Quant aux choix des plantes, tout dépend du climat de la région où vous vous trouvez. Il existe toutefois certaines plantes qui poussent très bien sans tenir compte du climat environnant. C’est ainsi le cas de l’aneth, du sarrasin ou de la verveine.

Comment réaliser sa prairie fleurie ?

Une fois les fleurs et les plantes choisies, procédez maintenant au nettoyage de votre sol. Si votre terrain est déjà pourvu de gazon, passez-y la motobineuse sur tout le terrain à semer. Notez toutefois que la semence ne doit pas être réalisée en hiver ou en été, mais plutôt à l’automne ou au printemps. Semez ensuite à la volée les graines des fleurs, des plantes et de gazon, puis arrosez abondamment. Passez éventuellement le rouleau à gazon pour permettre à ces graines de bien s’intégrer dans le sol. Il est important de bien arroser votre gazon pendant les dix prochains jours. Ce n’est qu’une fois que les graines pointent leur nez que vous pourrez alors réduire la fréquence de vos arrosages. Par ailleurs, le mieux est de procéder en deux phases bien distinctes. Pour être sûr d’avoir un beau résultat, commencez par semer les graines de gazon en première couche en automne afin que celles-ci puissent avoir suffisamment le temps de prendre racine. La semence des fleurs se fera ensuite au printemps ou mieux encore, à l’automne suivant.

Comment entretenir sa prairie fleurie ?

Contrairement à un gazon classique, le gazon japonais n’est pas difficile à entretenir. Inutile d’ôter le liseron de la pelouse, scarifier la pelouse, remuer la terre, et y mettre de la chaux pour éliminer les mousses. Cette fois, votre travail sera davantage simplifié, puisque la prairie fleurie est essentiellement composée de plantes et de fleurs qui ne demandent pas d’entretien régulier. En effet, une fois bien enraciné, il suffira d’arroser de temps en temps votre gazon fleuri pour éviter que les fleurs ne se fanent, notamment pendant la saison estivale. Si le gazon ne demande pas beaucoup d’attention, il ne faut toutefois pas le négliger. Pour que votre jardin fleuri garde tout son charme et son aspect harmonieux, il est judicieux d’organiser des séances de taillage une fois tous les mois, et deux fois par mois l’été.

Autres articles à lire

  • Gargantua, un meuble complet pour votre jardin

    Pendant la saison estivale, il est agréable de pouvoir prendre ses repas à l’extérieur pour profiter du soleil. Pour les repas de famille dans le jardin, voici Gargantua, un meuble à la fois pratique et original.

  • Entretenir son jardin en mars : quels travaux effectuer ?

    Au mois de mars, on sort doucement de l’hiver. Il est aussi temps de reprendre petit à petit les activités au jardin. Que faut-il faire durant le mois de mars pour retrouver un joli espace verdoyant au printemps ?

    Copyright © K.-U. Häßler - Fotolia.com

  • Les accessoires et meubles incontournables pour une bonne sieste dans le jardin

    Pour profiter à la fois de son jardin et du beau temps, quoi de mieux que de faire la sieste à l’extérieur ? Toutefois, cela ne peut se faire sans les accessoires et meubles adéquats. Zoom sur nos meilleurs alliés pour faire un somme dans son jardin.

  • Construire une serre de jardin : la réglementation applicable

    Chaque commune possède sa propre réglementation pour la construction d’une serre de jardin, mais en principe, la dimension de la serre et sa superficie intérieure déterminent les règles applicables. D’autres règles entrent également en jeu selon le lieu où l’on habite et où l’on souhaite ajouter cette annexe.

  • Quel type de revêtement de sol choisir pour votre terrasse ?

    Avec l’arrivée des beaux jours, la terrasse sera très convoitée de jour comme de nuit. Alors, pourquoi ne pas la relooker avec un nouveau revêtement de sol à la fois résistant et décoratif ?

Haut de page