Potager ou prairie, pour un coin fleuri dans le jardin

Installer un petit coin de prairie ou de potager dans un jardin a de multiples avantages, notamment celles d’attirer les insectes utiles qui aident à la pollinisation des arbres et des arbustes. Découvrez les vertus de ces coins verts.

Prairies fleuries et papillonnées

Quelques mètres carrés bien retournés suffisent à créer une réserve sauvage joliment colorée. Le plus grand avantage de la prairie est surtout celui de ne nécessiter que très peu de soin. Désormais, les catalogues de graines proposent des mélanges destinés à attirer les papillons, vous offrant à terme, un spectacle de joyaux ailés, moins farouches qu’il n’y paraît ! En effet, au fil des semaines, vous découvrirez des fleurs étonnantes aux senteurs agréables et aux couleurs magnifiques, terrain irrésistible des papillons.

Pour parfaire ce petit coin de nature, un buddleia, le bien nommé “arbre à papillons”, quelques pieds d’aster et de sédums ou orpins, les attireront jusqu’à l’entrée de l’hiver. Pour plus de diversités, tentez les papillons de nuit avec l’odorant chèvrefeuille. Le petit coin des papillons doit être fauché ou tondu assez haut, à la fin de l’été, en laissant les chaumes sur place. De cette manière, les insectes y trouvent refuge en hiver, et les graines se ressèment seules.

Potagers décorés

Autrefois, les potagers anciens étaient voués à l’efficacité avec leurs allées taillées au cordeau et ses alignements sans faille. Le développement du jardinage de loisirs a bouleversé ce concept. Maintenant les fleurs osent s’afficher entre les légumes, non seulement pour un aspect esthétique mais aussi pour une utilité que le jardinage bio a développée. Avec les œillets d’inde, plus besoin d’insecticide car ils éloignent les pucerons et les mouches blanches. Certaines fleurs comme la gaillarde ou la phacélie attirent les insectes pollinisateurs.

Cultivez toutes les plantes décoratives annuelles entre vos rangs de légumes et de petits fruitiers pour mettre en valeur le vert par leurs couleurs. Parmi les plantes hautes vous avez l’iris hybride ou la grande marguerite, les moyennes offrent astilbe et lavande, celles tapissantes proposent sédum, ou pensées. Le maïs ou le tournesol peuvent servir de tuteur vivant aux haricots grimpants. Evitez certaines plantes à fleur comme le datura ou le colchique, qui peuvent transmettre leurs toxines par le sol à proximité des plantes comestibles.

Autres articles à lire

  • Créer une jardinière d’herbes aromatiques : nos conseils

    Profitez du beau temps pour embaumer votre jardin ou votre balcon avec des touches de verdure et de saveurs ! Découvrez nos conseils pour créer votre jardinière d’herbes aromatiques tout en profitant pleinement de leurs goûts au gré de vos envies et de vos besoins.

  • Les jardinières : les nouvelles tendances 2011

    Embellissant notre balcon ou notre terrasse, les jardinières se font de plus en plus originales. Désormais, les pots en terre cuite ou en zinc ne sont plus à la mode. Voici les tendances du moment.

  • Comment poser un grillage de jardin ?

    Le grillage est simple à monter et son utilisation ne manque pas d’esthétique. Découvrez les meilleures astuces pour faciliter la pose d’un grillage dans votre jardin.

  • Avoir le plus beau des jardins

    Avoir le plus beau des jardins durant les beaux jours nécessite la connaissance de quelques petites astuces. En effet, pour un jardin aux mille couleurs et un espace de repos et de détente unique, il faut procéder par étape, en commençant par les fleurs et en finissant par les accessoires de jardin.

  • Que planter dans son potager en automne ?

    Le mois de septembre touche à sa fin, la récolte également. Il est désormais temps de penser à semer les bonnes graines pour préparer son potager à accueillir les légumes de l’hiver.

Haut de page