Potager ou prairie, pour un coin fleuri dans le jardin

Installer un petit coin de prairie ou de potager dans un jardin a de multiples avantages, notamment celles d’attirer les insectes utiles qui aident à la pollinisation des arbres et des arbustes. Découvrez les vertus de ces coins verts.

Prairies fleuries et papillonnées

Quelques mètres carrés bien retournés suffisent à créer une réserve sauvage joliment colorée. Le plus grand avantage de la prairie est surtout celui de ne nécessiter que très peu de soin. Désormais, les catalogues de graines proposent des mélanges destinés à attirer les papillons, vous offrant à terme, un spectacle de joyaux ailés, moins farouches qu’il n’y paraît ! En effet, au fil des semaines, vous découvrirez des fleurs étonnantes aux senteurs agréables et aux couleurs magnifiques, terrain irrésistible des papillons.

Pour parfaire ce petit coin de nature, un buddleia, le bien nommé “arbre à papillons”, quelques pieds d’aster et de sédums ou orpins, les attireront jusqu’à l’entrée de l’hiver. Pour plus de diversités, tentez les papillons de nuit avec l’odorant chèvrefeuille. Le petit coin des papillons doit être fauché ou tondu assez haut, à la fin de l’été, en laissant les chaumes sur place. De cette manière, les insectes y trouvent refuge en hiver, et les graines se ressèment seules.

Potagers décorés

Autrefois, les potagers anciens étaient voués à l’efficacité avec leurs allées taillées au cordeau et ses alignements sans faille. Le développement du jardinage de loisirs a bouleversé ce concept. Maintenant les fleurs osent s’afficher entre les légumes, non seulement pour un aspect esthétique mais aussi pour une utilité que le jardinage bio a développée. Avec les œillets d’inde, plus besoin d’insecticide car ils éloignent les pucerons et les mouches blanches. Certaines fleurs comme la gaillarde ou la phacélie attirent les insectes pollinisateurs.

Cultivez toutes les plantes décoratives annuelles entre vos rangs de légumes et de petits fruitiers pour mettre en valeur le vert par leurs couleurs. Parmi les plantes hautes vous avez l’iris hybride ou la grande marguerite, les moyennes offrent astilbe et lavande, celles tapissantes proposent sédum, ou pensées. Le maïs ou le tournesol peuvent servir de tuteur vivant aux haricots grimpants. Evitez certaines plantes à fleur comme le datura ou le colchique, qui peuvent transmettre leurs toxines par le sol à proximité des plantes comestibles.

Autres articles à lire

  • Entretenir son potager en hiver

    Que faire du potager en hiver ? En fonction de la température extérieure et de la présence ou l’absence de gel, ci-après quelques conseils pour vous occuper de votre potage en ce temps hivernal.

  • Les accessoires pour plantes grimpantes : treillage, arceau et pergola

    Pour s’épanouir en beauté, les plantes grimpantes ont besoin d’outils porteurs. Optez pour le treillage, l’arceau et la pergola pour le bien-être de vos plantes et pour leur aspect esthétique.

  • Les pas japonais, une touche secrète à votre jardin

    Les pas japonais apportent une touche secrète à votre jardin. Unis, à motifs, en bois, en fonte ou en pierre, les pas japonais éclairent votre jardin.

  • Des plantes carnivores chez soi !

    Avoir des plantes carnivores chez soi est devenu tendance et donne une décoration plutôt insolite ! Mais avant de décider d’en acheter, il est important de connaître leur mode de vie pour pouvoir s’en occuper. Explications sur les plantes carnivores.

  • Déco jardin : créez des volutes au pochoir

    Les pochoirs se prêtent à toutes les mises en scène. La preuve : vous pouvez les utiliser pour décorer n’importe quelle surface, notamment les pots de fleurs, pour en faire des volutes en relief. Zoom sur cette idée déco.

Haut de page