Le jardin anglais pour souligner le charme de la nature

Pour ceux qui ont l’avantage de posséder un grand jardin, l’adoption du style anglais permet de mieux le mettre en valeur. Appréciez ces irrégularités qui donnent un charme unique à votre jardin.

Les caractéristiques typiques du jardin anglais

Apparu pour la première fois vers le XVIe siècle, le premier jardin anglais se démarquait par son charme pittoresque et la présence de points de vue sublimes. Chose compréhensible dans la mesure où les premiers paysagistes étaient des peintres. Ces derniers ont usé de tous leurs talents artistiques pour concevoir ce type de jardin d’où les effets époustouflants produits. La particularité du jardin anglais réside dans le fait que son concepteur a pour objectif de redécouvrir la nature et non de la contrôler. Dans sa structure, le jardin anglais exploite les reliefs naturels du paysage. Grâce à l’embellissement de ces formes naturelles, une succession de magnifiques points de vue se découvre.

La perspective qui se crée résulte des effets de profondeur produits par les différents feuillages. Un autre aspect typique de ce style de jardin est l’harmonisation des couleurs accentuée par l’équilibre de volume. Vous l’aurez compris, ce type de jardin n’est réalisable que pour une grande superficie. Il est toutefois possible de créer ce charme pour embellir son jardin. Pour ce faire, il est important de réunir certains éléments incontournables. Parmi eux, on peut citer les chemins tortueux, la végétation naturelle, quelques arbustes, 3 ou quatre statues, des bancs et tant d’autres encore. Avec le savoir-faire d’un bon paysagiste, tous ces éléments trouvent leurs places dans le jardin et créent un magnifique chef-d’œuvre.

Les conditions pour réaliser un jardin anglais

La première chose à faire lorsqu’on souhaite posséder un jardin anglais est de faire appel à un professionnel du métier. En effet seul un paysagiste saura donner l’effet voulu à votre jardin. Le jardin à l’anglaise vise à accentuer la beauté de la nature. Pour ce faire, la création d’allées sinueuses est la première étape à respecter. Outre la végétation déjà présente, il est important de rajouter une variété de fleurs et d’arbustes pour créer une ambiance chaleureuse. Ces nouvelles végétations sont plantées à la manière dont un peintre s’y prend pour réaliser une toile. En d’autres mots, le cadre doit être unique et les couleurs doivent être bien équilibrées.

Bien que réaliser un jardin à l’anglaise laisse libre cours à la fibre artistique, il existe toutefois des normes à respecter. Des normes qui permettent de créer tant des grands que des petits jardins anglais. Avant de débuter les travaux de jardinage, il est important de dessiner un plan pour servir de guide. Le plan en question doit prendre en considération l’aspect naturel du terrain, car c’est à partir de là que l’embellissement commence. Pour une petite superficie, il faut privilégier les plantes grimpantes, car elles ne prennent pas beaucoup de place. Pour les arbres, ceux qui ne dépassent pas les huit mètres à l’âge adulte sont les plus conseillés. Bref, le jardin à l’anglaise garantit repos et bien-être pour ceux qui ont le moyen de se l’offrir.

Autres articles à lire

Haut de page