Passez l’hiver au chaud en isolant vos murs de l’intérieur

Comment réduire sa facture de chauffage ? En assurant une meilleure isolation de la maison. Voici une méthode facile pour isoler vos murs de l’intérieur et passez l’hiver bien au chaud.

Isolation thermique intérieure : avantages et matériaux

L’isolation dont nous allons parler ici concerne l’isolation thermique intérieure, en d’autres termes l’isolation intérieure de votre maison contre le froid. Le principal avantage de l’isolation thermique intérieure est que vous n’aurez plus besoin d’augmenter sans cesse le chauffage pour vous tenir au chaud durant l’hiver, et il est indéniable que presque tous les systèmes de chauffage consomme plus ou moins d’énergie et nuisent même quelque fois à la santé et à l’environnement. Un autre avantage de l’isolation thermique installée à l’intérieur : vos dépenses seront moindres que si vous isoliez de l’extérieur et la pose est plus facile. De plus vous n’aurez pas besoin de faire de gros travaux de construction.

Pour isoler votre intérieur, vous aurez besoin d’isolant disponible dans les magasins de bricolage et de construction. En général l’isolant est prêt à l’emploi. Il vous appartient de bien choisir le meilleur isolant en tenant compte du matériau utilisé. Il existe différentes sortes d’isolants : des panneaux isolants en placoplâtres, en polystyrène extrudé ou en polyuréthane. Les panneaux peuvent également être en matériaux composites, en l’occurrence en plâtre doublé de laine minérale de verre ou de laine minérale. D’autres matériaux plus écologiques sont aussi présents sur le marché comme le chanvre ou le lin. Dans tous les cas, vérifier la qualité de l’isolant. Ceux certifiés Acermi sont meilleurs.

La pose de l’isolant thermique sur les murs

Avant de commencer réellement la pose de vos panneaux isolants, prenez toutes les mesures des pièces que vous allez isoler. Faites attention au moindre centimètre puisqu’il vous sera difficile après découpe de compléter les petites lacunes. Reportez les mesures que vous venez de prendre sur les panneaux. N’oubliez pas d’inclure dans vos tracés les différentes ouvertures telles que les fenêtres, les portes, etc. Prenez également en compte tout ce qui est en relief sur vos murs, c’est-à-dire les canalisations, les câbles… Si vous utilisez des panneaux en polystyrène, en placoplâtre ou en polyuréthane, vous pouvez passer les canalisations par l’extérieur en faisant des ouvertures dans vos plaques. Dans le cas des panneaux composites, dissimulez les éléments en relief derrière les panneaux.

Vos panneaux sont maintenant prêts à être posés. Encollez le dos de vos panneaux avec du ciment colle. Etalez de larges bandes de colle avec un couteau à enduire. Dans le cas où votre mur présente des aspérités, mettez plus de ciment-colle pour que ce dernier se fixe bien au mur. En partant d’un angle de la pièce à isoler, posez le premier panneau. Procédez de la même manière avec les autres panneaux restants. Marouflez les panneaux après chaque pose avec un tasseau de bois. Pour la finition, appliquez sur chaque jointure de plaques une couche d’enduit. Mettez ensuite sur les enduits une bande de calicot. Après une journée, enduisez une deuxième fois. Vous pouvez commencer à peindre votre mur ou à le recouvrir de papier peint après 24 heures de pause.

Autres articles à lire

  • Comment choisir son portail ?

    Avec les innombrables modèles de portails proposés par les catalogues des fabricants, il nous est de plus en plus difficile de choisir celui qui nous conviendra le plus. Comment choisir son portail ?

  • Du placage pour habiller votre intérieur

    Le placage se révèle astucieux pour habiller un mur, une cloison ou les portes d’un placard de manière originale.

  • Calfeutrer les ouvertures pour une économie d’énergie

    Le meilleur investissement à réaliser en matière d’économie d’énergie reste une isolation parfaite. Avec un prix de revient insignifiant, réalisez un bricolage simple pour calfeutrer votre maison.

  • Comment retoucher la peinture de votre maison ?

    Quand une partie du mur perd l’éclat original de sa peinture, une retouche s’impose. Voici quelques astuces pour réaliser cette idée de bricolage sans trop de difficulté.

  • Donnez une deuxième vie à votre commode

    Pour rentabiliser votre vieille commode, surélevez-la avec un nouvel élément qui lui donnera une autre dimension et augmentera sa capacité de rangement. Elle pourra ainsi retrouver sa place dans la chambre ou la salle de bain. Suivez les étapes pour donner à votre meuble des détails de charme.

Haut de page