Comment isoler les combles pour se protéger du froid ?

Il n’est pas encore trop tard pour effecteur quelques travaux dans votre maison afin de vous isoler du froid. L’isolation des combles vous aidera à passer l’hiver bien au chaud tout en économisant une somme certaine sur votre facture chauffage. Voici comment vous devrez procéder pour isoler au mieux les combles de votre maison.

Bien isoler les combles habitables

L’isolation des combles n’est pas à négliger puisque le froid peut aussi pénétrer chez vous à travers le toit de votre maison. L’isolation des combles n’est pas du tout compliquée, vous pouvez le faire le temps d’un week-end. Il existe deux types de combles, les combles perdus et les combles habitables. Les combles perdus sont l’espace libre qui se situe juste en dessous de la charpente des maisons et qui ne peuvent être habités, tandis que les combles habitables sont l’espace situé sous une toiture inclinée, qui peuvent être aménagés chauffés et habités Les combles habitables sont beaucoup plus accessibles et la pose des isolants est assez aisée.

La mise en place des isolants dans les combles habitables ne doit pas poser de problèmes particuliers. Vous devez tout simplement fixer sous la charpente de la laine minérale en guise d’isolant. Après avoir repéré votre point de départ, commencez par fixer votre isolant en prenant la précaution de laisser au moins 3 cm d’espace entre la laine et le toit pour permettre une bonne ventilation de la couverture. Quand vous aurez fixé la totalité de l’isolant, couvrez le tout d’un pare-vapeur. Si vous avez utilisé du polystyrène ou du polyuréthane comme isolant au lieu de la laine minérale, le pare-vapeur n’est pas nécessaire. Pour terminer, recouvrez le tout avec des plaques de plâtre.

Techniques pour isoler les combles perdus

L’isolation des combles perdus ne pose pas de problèmes esthétiques et il n’est pas utile de recouvrir l’isolant par des plaques de plâtre après la pose de l’isolant. Si le plancher de vos combles perdus est assez robuste, c’est-à-dire que vous pouvez marchez dessus sans problème, la solution la plus pratique est de recouvrir directement le sol avec de la laine minérale en rouleaux ou en panneaux. Disposez les isolants côte à côte en étalant au préalable à même le sol un pare-vapeur afin d’éviter les risques de condensation à l’intérieur de l’isolant. Les panneaux de laine semi-rigides ont un rendement de R= 4,5 m² k/W pour une épaisseur de 18 cm.

Si vos combles perdus possèdent un sol formé de fermettes qui ne peuvent pas supporter votre poids, vous étalerez les rouleaux ou les plaques d’isolant entre les solives tout en faisant attention de bien mettre les pieds sur ces dernières durant la pose. Pour plus de facilité de manœuvre, vous pouvez posez au fur et mesure sur l’isolant des panneaux de particules pour pouvoir vous déplacer. Le pare-vapeur doit toujours par ailleurs se situer en dessous de l’isolant. Une autre solution consiste à étaler sur le sol de la laine minérale en vrac, répartie ensuite avec un râteau. L’isolant peut aussi être soufflé avec un appareil spécial. L’épaisseur de la laine doit être de 21 à 23 cm.

Autres articles à lire

Haut de page