Halte au désordre ! Quelques règles de base.

Tout d’abord visualiser les circuits de passages inévitables, car rien n’est plus désagréable que la traversée d’un couloir qui se transforme en parcours du combattant, ou de la fameuse attaque de la table basse sur votre tibia.

Halte au désordre …

Qui ne souhaite pas avoir la possibilité de posséder des pièces dédiées uniquement au rangement. Pour une minorité de personnes, cela est possible mais pour la majorité, il faudra faire preuve d’imagination, d’astuces et de compromis, pour obtenir une espace de vie acceptable.

Quelques règles de base :

Tout d’abord visualiser les circuits de passages inévitables, car rien n’est plus désagréable que la traversée d’un couloir qui se transforme en parcours du combattant, ou de la fameuse attaque de la table basse sur votre tibia. Faite un tri entre les objets que vous souhaitez mettre en avant, ceux qui refletent votre personnalité, qu’il s’agisse de livres, d’œuvres d’arts, de bibelots, etc. Les objets dont vous n’avez pas besoin tous les jours, et qui sont amassés par le quotidien, peuvent rapidement surcharger une pièce et donner une impression de désordre. Pour cela, pensez à exploiter les endroits sous-utilisés comme les dessous d’escaliers, les dessus de placards, les vestibules, etc.
Qu’on le veuille ou non, nous vivons dans une société de consommation, donc il est naturel que nous amassions de nouveaux objets régulièrement. Un tri doit périodiquement être fait pour l’optimisation de l’espace qui vous entoure. Cela vous permet de mieux vivre, donc de vous projeter en avant et d’éviter de vivre trop dans vos souvenirs.

Quel choix de rangement ?

La première question sera de vous demander ce que vous recherchez. Souhaitez-vous des meubles fonctionnels et indépendants ou un ensemble minimaliste et intégré.

Les éléments encastrés :

Voici une catégorie de rangements idéals pour optimiser l’espace d’une pièce. Par exemple une penderie bien agencée avec des tiroirs, des tringles puis des étagères peuvent vous faire gagner beaucoup d’espace et peuvent vous permette d’éviter d’encombrer votre chambre à coucher avec grosse armoire.

Les meubles indépendants :

L’idéal serait que le volume ne dépasse pas 10 à 15% de la surface de la pièce. Afin de vous sentir bien dans votre intérieur, le reste de l’espace doit être libéré. Par exemple une armoire ou une bibliothèque disproportionnée aurait tendance à rendre l’atmosphère d’une pièce plus pesante.

Les meubles démontables :

Dans un souci de rapport qualité prix, beaucoup de personnes choisissent ce type de meubles. Leurs défauts, c’est qu’une fois démontés puis remontés, leur solidité n’est plus la même. Ce qui nous oblige à devoir les remplacer régulièrement.

L’unité de rangement en tissus :

Le plus souvent destinés aux vêtements et chaussures. Nous proposent un vaste choix de modèle, de tailles et de couleurs. Optez pour les modèles munis d’une tringle ou d’un crochet.

Les étagères :

Sont à la fois fonctionnels et décoratives. Elles peuvent se présenter sous différentes façons ; que ce soit flottantes (sans fixations apparentes) ou encore rattachées à des câbles permettant de les suspendre depuis le plafond.

En conclusion, vous devez toujours vous poser la question de savoir si un objet aura une utilisation quotidienne ou occasionnelle. Car l’un doit rester facile d’accès et à bonne hauteur contrairement à l’autre.

Autres articles à lire

Haut de page