Vidéo de Véronèse : un peintre au talent exceptionnel

De son vrai nom Paolo Caliari, Véronèse est né à Vérone en 1528. Fils de l’architecte, Piero Gabriele et de Catarina, Véronèse travaille avec son père dès son très jeune âge. Il acquière une certaine habilité pour le modelage des figurines en relief, et le jeune artiste est envoyé chez son oncle Antonio Badille pour y apprendre la peinture. En effet, ses parents ont très vite compris la passion ardente qui anime leur fils pour cet art. Élève brillant, Véronèse maîtrise très vite la peinture et reçoit plusieurs commandes de toute part. Avant l’âge de vingt ans, l’artiste a déjà obtenu plusieurs commandes de la part des églises de la région de Vérone. À part les édifices religieux, Véronèse a également participé à la décoration de plusieurs façades de maison.

Vidéo décor de Véronèse

decor de Veronese

Véronèse, un artiste hors pair

Riche de cette réputation, le peintre quitte Vérone sa ville natale pour se rendre dans plusieurs villes comme Trévise, Castelfranco Veneto, Mantoue, Vicence ou encore Thienne. La carrière de Véronèse est vraiment fructueuse tant pour lui que pour les villes qu’il visite. En effet, partout où il va, il reçoit toujours des commandes pour la décoration d’une église ou d’une villa privée ou encore d’un palais (Thienne). Certaines cathédrales ont également profité de la visite du peintre dans leur région pour lui commander des tableaux décoratifs. Parmi ces commandes spéciales, la Tentation de Saint Antoine destinée à la cathédrale de Mantoue est actuellement conservée précieusement dans le Musée des Beaux Arts de Caen. À 32 ans, Véronèse découvre Rome et les richesses artistiques de la ville. À partir de cette année, l’artiste est submergé de différentes commandes officielles. Après avoir laissé une immense richesse artistique, le peintre s’éteint à l’âge de 60 ans sous le coup d’une pneumonie.

Les œuvres majeures de Véronèse

Cette vidéo vous guidera à travers les églises, villas, palais et cathédrales pour admirer le talent exceptionnel de cet artiste en matière de peinture décorative. Parmi les œuvres phares de Véronèse se démarquent les peintures et autres illustrations montrant l’histoire de l’église : Saint Antoine tourmenté par les démons en 1552, Saint Marc Couronnant les vertus en 1554, le Couronnement de la Vierge, l’Assomption de la Vierge, la Sainte Famille ou encore les Noces de Cana en 1571. Véritables témoignages du savoir-faire du peintre, ces œuvres trônent fièrement dans les grands musées partout à travers le monde.

Si les tableaux à l’huile sur toile sont déplaçables, tel n’est pas le cas pour les illustrations peintes directement sur les retables des églises ou encore les murs des villas et des palais. Cette vidéo vous mènera dans différents lieux où les peintures signées des mains de maître de Véronèse restent encore visibles. Après avoir admiré « Le Couronnement de la Vierge de l’Église San Sebastiano de Venise », laissez-vous également émerveillé par « Le Triomphe de Venise, ou les Allegories de la Vertu » ornant majestueusement le palais des Doges. Malgré sa disparition datant déjà de plusieurs siècles, Véronèse reste toujours présent par ses œuvres décoratives fascinantes.

Autres articles à lire

Haut de page