Le gazon japonais, pour un jardin champêtre

Mariage entre nature et harmonie, le gazon japonais est particulièrement apprécié par les amateurs de couleurs. La touche décorative du gazon japonais est plus qu’originale.

Gazon japonais : la touche vive du jardin

Le gazon japonais consiste en une variété de pelouse mélangée avec diverses plantes, notamment des fleurs. Tulipes, jonquilles, crocus bleuets, ou encore capucines, les sortes sont minutieusement sélectionnées afin d’offrir un aspect vif, un fabuleux mariage de tons. Le gazon japonais procure un reflet champêtre au jardin. Il peut être soit préparé à la maison, soit acheté en paquet prêt à l’emploi. Dans tous les cas, ce genre de décoration jardin ne requiert que peu d’entretien ; entre autres du fait de la petite taille des plantes utilisées, dans les 20 à 60 cm de hauteur. Les plantes vivaces sont les plus appréciées pour obtenir un mélange original. Généralement, le gazon japonais se compose de 70 % de fleurs, de 20 % de légumineuses et de 10 % de graminées, mélangées avec le gazon.

Comment réaliser un gazon japonais dans son jardin ?

La réalisation d’un gazon japonais s’entame par le choix des fleurs. Selon les goûts de chacun, les couleurs peuvent être limitées à deux ou trois, tout comme elles peuvent aller jusqu’à plus de 10 variétés. La semence se fait en principe entre avril et mai, et le sol est choisi largement drainé afin de garantir un bon développement des plantes. Le sol en question doit d’ailleurs subir une préparation au préalable avant la semence proprement dite, afin de favoriser la pousse. Pour que le jardin soit parfait, il est également impératif de choisir les plantes en fonction du climat de la région. L’air et le soleil sont importants pour la croissance optimale de ces dernières. Mais il existe des fleurs qui s’adaptent à tout type de climat, dont le perce-neige, la tulipe botanique, la pâquerette, le muguet, ou encore la violette. Une fois le mélange effectué et le sol bien préparé, les graines sont à éparpiller de façon régulière sur la surface.

Entretien du gazon japonais pour un jardin verdoyant

Si le gazon japonais ne requiert que peu d’attention, il ne s’agit pas pour autant de le négliger. Mal entretenu, ce type de décoration de jardin devient d’ailleurs particulièrement encombrant. Afin de garder l’aspect naturel et harmonieux du jardin, quelques gestes d’entretien sont à effectuer. Le premier arrosage se fait dès la couverture des semis et, afin de favoriser la pousse, des arrosages en pluie fine sont à réaliser régulièrement. Les premières pousses doivent normalement apparaître dés 4 à 6 semaines après la semence. Lorsque le gazon arrive dans les 8 à 10 cm de hauteur, la première tonte peut se faire. Les séances de taillage s’effectuent ensuite une fois par semaine – sauf en été où une ou deux fois par mois suffisent – et sont catégoriquement suivies d’un arrosage. La floraison dépend des espèces, mais généralement, elle s’étale de juin à septembre.

Autres articles à lire

  • Construire une serre de jardin : la réglementation applicable

    Chaque commune possède sa propre réglementation pour la construction d’une serre de jardin, mais en principe, la dimension de la serre et sa superficie intérieure déterminent les règles applicables. D’autres règles entrent également en jeu selon le lieu où l’on habite et où l’on souhaite ajouter cette annexe.

  • Quel type de revêtement de sol choisir pour votre terrasse ?

    Avec l’arrivée des beaux jours, la terrasse sera très convoitée de jour comme de nuit. Alors, pourquoi ne pas la relooker avec un nouveau revêtement de sol à la fois résistant et décoratif ?

  • Jardinage : que faire au mois d’août ?

    Le mois d’août pointe le bout de son nez et vous prévoyez de vous reposer, et de ne rien faire ? Certes, tout ce programme est très tentant, mais sachez que c’est justement durant le mois d’août que les travaux de jardinage sont à leur comble. Voici la liste des tâches qui vous attendent.

  • 6 solutions pour protéger le jardin des regards des voisins

    Avec l’arrivée des beaux jours, on n’a qu’une seule envie : se prélasser ou manger dehors, sur la terrasse, sur le balcon ou dans le jardin. Mais avec les regards indiscrets, cela devient vite gênant. Voici 6 solutions pratiques pour se protéger du regard des voisins.

  • Créer un bassin dans son jardin en deux leçons

    La grande tendance déco du moment, c’est d’aménager un bassin dans son jardin. Il faut cependant savoir que c’est un projet qui demande une certaine étude ainsi qu’un minimum de savoir-faire. Tous nos conseils pour réussir au mieux l’installation de votre bassin.

Haut de page