Galerie virtuelle de Fad - laqueur sculpteur

Ma recherche est basée sur le fait que je voulais marier la laque et le bois brut dans un soucis de dualité des matériaux. Le contraste entre la laque, brillante et lisse, et le bois travaillé dont l’aspect ouvragé laisse au regardants l’interrogation de l’origine du travail me satisfait de plus en plus.

Au commencement mon bois brut n’était marqué que par des traces pouvant avoir été laissées par des insectes xylophages. Mais poursuivant et amplifiant ces traces, j’en suis arrivé a percer le bois en tous sens pour qu’en plus du contraste de matière entre la laque et le bois, j’obtiennes également un questionnement des regardants sur l’origine de ces perforations en augmentant mes perforations et en allégeant le bois de plus en plus.

Tout en étant prêt a découvrir d’autres essences, aidé par mon fournisseur qui commence a comprendre ma recherche, après avoir testé de nombreuses essences de bois je me suis axé sur quelques bois : le sapelli, l’iroko, le framiré et surtout l’orme.
Tous ces bois sont denses, durs, peu fissiles, ne pluchent pas et acceptent mes produits.

Ma recherche s’oriente vers l’allègement extrême du bois brut mais qui ce heurte aux risques de ces allègements. Mais….

Mail : fad.laques@orange.fr

Site Internet : http://www.fad-laques.com

Autres articles à lire

Haut de page