Confectionner une table avec un plateau en verre

Simple et rapide à réaliser, une table aux lignes épurées et composée d’un plateau de verre fera de l’effet à moindres frais. Suivez le guide !

La préparation et l’assemblage

La charpente de la table est formée de quatre arches incluant chacune deux pieds et une traverse. Utilisez des tasseaux de bois en érable, en hêtre ou en chêne, de 5 centimètres de large et de 2 centimètres d’épaisseur. Mesurez 4 longueurs de 72 centimètres. Puis 4 autres de 67 centimètres pour les pieds. Pour les traverses, 2 longueurs de 85 centimètres et 2 autres de 170 centimètres. Utilisez une scie à onglets pour couper à 45° une des extrémités de chaque pied. Faite de même pour les deux extrémités de chacune des traverses. Soignez tout spécialement les coupes afin de pouvoir réaliser un assemblage bien ajusté des arches.

Au moment de l’assemblage définitif, évitez les confusions en marquant au crayon chaque tasseau de bois. Attribuez aux traverses de 170 centimètres les pieds de 72 centimètres. Quant aux traverses de 85 centimètres, ils vont avec les pieds de 67 centimètres. Assemblez la traverse avec les deux pieds concordants. Avec une mèche de 3 millimètres, percez chaque extrémité de la traverse. Ainsi, les vis seront fixées au milieu des pieds. Encollez les bouts avec de la colle à bois, et assemblez chaque pièce à l’aide de vis de 5 millimètres. Inspectez l’équerrage des pieds avec les traverses et laissez sécher complètement.

Le montage et les finitions de la table en verre

Posez les deux assemblages comportant les grandes traverses sur le sol. Orientez les pieds vers le haut. Mettez en place les deux autres qui doivent reposer sur les grands. Encollez latéralement les pieds qui sont en contact. Maintenez-le tout avec des serre-joints. Les pieds doivent être parfaitement alignés et centrés. Pour renforcer, vissez sur les bouts des quatre pieds des ferrures d’assemblage en forme de T. Veillez à ce que les têtes de vis s’encastrent bien dans le fraisage des ferrures et ne dépassent pas. Vous pouvez ensuite coller des embouts en caoutchouc sur les pieds pour ne pas rayer votre parquet.

Au bout d’une heure ou deux, quand la colle est bien sèche, retirez les serre-joints et mettez la table à l’endroit. Poncez légèrement avec un papier de verre fin toute la surface du bois, en insistant au niveau des assemblages. Dépoussiérez avec une petite éponge à peine humide. Pour donner une bonne assise au plateau en verre, collez tous les 20 centimètres des rondelles de liège ou de feutrine épaisse. Passez ensuite une couche d’huile spéciale bois qui mettra en valeur l’aspect naturel du bois tout en le protégeant. Enfin, posez la plaque en verre que vous aurez fait découper avec des chants polis chez un miroitier.

Autres articles à lire

  • fabriquer un pochoir

    Technique très ancienne offrant une large possibilité d’application, les pochoirs reviennent en force dans l’art décorative. Facile à réaliser, elle est destinée à toute la famille !

  • Peindre un escalier sans problème avec ces quelques astuces

    l’escalier sert d’intermédiaire entre les étages. Sollicités tout au long d’une journée la peinture de votre escalier s’abîme rapidement. Voici quelques idées pour peindre votre escalier.

  • Comment poser un parquet en bois

    Le revêtement du sol est l’une des conditions sine qua none pour avoir une pièce confortable à vivre. Suivez nos conseils pour choisir la technique de pose de parquet qui vous convient si vous comptez changer le vôtre.

  • À chaque matériau sa colle !

    Vous avez décidé de consacrer votre week-end à des petits travaux de bricolage ? Oubliez la bonne vieille Super Glue pour coller les « matériaux lourds » car à chaque matériau sa colle !

  • Fabriquer une étagère de rangement

    L’ergonomie d’une étagère de rangement dépend avant tout des types d’objets destinés à y être installés. Pour votre satisfaction personnelle, pensez à prendre en main l’élaboration de votre étagère de rangement.

Haut de page