Fabriquer soi-même sa table de chevet : optez pour une technique simple et facile à exécuter

La table de chevet dans une chambre est à la fois esthétique puisqu’elle contribue à la décoration de la pièce et à la fois pratique pour poser une source de lumière, un livre, une paire de lunettes ou un téléphone. Si vous êtes un passionné du bricolage, pensez à fabriquer vous-même votre table de chevet.

Fabriquer soi-même sa table de chevet : choix des outils et des matériaux

Si vous décidez de faire valoir vos talents de bricoleur en créant votre table de chevet plusieurs éléments sont à prendre en compte pour un résultat parfait digne des grands ébénistes. Si vous avez peur de vous lancer et que vous craigniez que le résultat final ne soit pas à la hauteur, suivez ces quelques conseils. Pour la réalisation de votre table de chevet, trois choses sont à soigner : le choix des matériaux, le choix des outils et le bricolage proprement dit.

Pour les matériaux, choisissez des bois de qualité à l’instar du chêne, déjà découpés en planches. Veillez à ce que les bois soient secs afin qu’il n’y ait pas d’écartements visibles une fois le meuble achevé. Choisissez également des outils simples de menuisier à savoir une scie, une équerre métallique, une règle graduée, un rabot, un marteau, des tenailles, des clous. Vous pouvez également utiliser une colle à bois et des outils de serrage et de perçage.

Fabriquer soi-même sa table de chevet : les étapes de la technique

Au premier abord, faites un dessin approximatif du type de table de nuit que vous désirez. Une fois le dessin établi, mesurez ensuite les bois en vue de l’assemblage. Attention, la hauteur de la table de nuit ne doit pas excéder la hauteur que le bras peut atteindre une fois allongé sur le lit. Après la mesure, procédez au découpage. Utilisez de temps à autre le rabot s’il y a des reliefs trop gênants.

Quand les bois sont découpés, il faut les assembler. Vous pouvez utiliser un outil de serrage et une colle. Les clous sont facultatifs, si votre assemblage bois est résistant, vous pouvez vous en passer. Si au contraire vous devez les utiliser, faites en sorte de ne pas en placer à la surface de la table par souci d’esthétisme.

Après l’assemblage, soignez la finition. Utilisez le rabot afin de lisser la surface de votre meuble et terminez au papier de verre fin, toujours dans le sens des fibres du bois c’est important.

Quand vous êtes satisfait, passez enfin à la peinture ou au vernis si vous préférez l’aspect naturel du bois. Le choix de la couleur sera fonction de la couleur des murs et meubles de la chambre à coucher.

Autres articles à lire

  • La peinture au sable, un art à découvrir

    La peinture au sable compose des motifs décoratifs sur toutes sortes d’objets, ou même des tableaux du plus bel effet. Découvrez ce qu’est la peinture au sable.

  • Quelques astuces pour vieillir un miroir

    Le miroir est le principal allié des femmes, mais il constitue aussi un élément essentiel en décoration. Le miroir embellit les vastes pièces et agrandit les petits espaces. Si vous êtes fans du style vintage, voici quelques astuces pour vieillir un miroir.

  • Les bonnes techniques pour faire du papier mâché

    Pour faire de petits objets originaux, le papier mâché est une bonne alternative. Zoom sur les différentes techniques à utiliser pour faire du papier mâché.

  • Des boutiques de deco ethniques à Paris

    Vous habitez dans la région parisienne et vous êtes passionnée de décoration ethnique ? Réjouissez-vous ! Voici quelques boutiques très hype choisies soigneusement à travers la capitale française.

  • Sélection de toiles de store chez Dickson pour cet été 2012

    Finies les journées de grisaille. Tous souhaitent profiter pleinement du soleil et sortir enfin de l’hivernation. Souhaitez-vous rénover et décorer votre espace extérieur et y profiter moments de pur plaisir ? Vous trouverez une belle sélection de toiles de store aux couleurs estivales chez Dickson.

Haut de page