Fabriquer un meuble en carton étape par étape

Les meubles en carton sont à la fois écologiques, pratiques et très créatifs. Pour créer une table basse en carton, suivez le guide !

Le dessin et le carton

Pour construire un meuble en carton, il faut partir d’une idée. Regardez des modèles disponibles sur Internet, prenez un crayon et dessinez la forme de votre table basse sur du papier à carreaux. Mettez le tout à l’échelle pour ne pas perdre votre repère. Par exemple, choisissez un carreau pour 5 cm. Pour votre réalisation, choisissez un carton à cannelure, ceux qui servent à emballer des produits assez lourds, car ils sont plus résistants et vous permettront de réaliser un meuble résistant.

Le découpage

Réalisez 4 profils avec des triples cannelures dans le sens vertical : un profil avant pour la façade extérieure du meuble, deux profils intermédiaires pour l’ossature interne et un profil arrière pour le fond du meuble. Pour choisir le nombre de profils intermédiaires idéal, il suffit de définir à l’avance la taille de votre meuble. Pour une table basse de 50 cm, deux profils suffiront largement.

Les encoches et les traverses

Pour réaliser les encoches, ces petites entailles qui servent à fixer les bords de votre meuble, pensez à en mettre tous les 10 cm. Pour choisir la bonne taille des encoches, prenez la moitié de la hauteur de leur emplacement. Si vous avez 20 cm en hauteur, votre encoche sera donc de 10 cm. Découpez ensuite les encoches et reportez-les sur le profil avant et le profil arrière.

Pour les traverses, ces parties croisées qui permettent d’assembler les différentes parties de votre meuble, utilisez une double cannelure. Si les encoches font 10 cm, vous devez avoir des traverses de 20 cm. La longueur de vos traverses dépendra ensuite de la profondeur du meuble. Découpez les encoches à l’endroit où les profils intermédiaires vont être placés.

Le montage

Collez les traverses dans leurs encoches à l’aide d’une colle chaude. Pour mettre de la pression, utilisez par exemple un dictionnaire épais ou un autre accessoire lourd. Collez ensuite chaque traverse aux profils avant et arrière. Recouvrez toutes les niches et le meuble à l’aide de carton blanc. Pensez à mettre des renforts sur les roulettes avant de recouvrir le bas du meuble. Puis rebouchez toutes les petites imperfections en passant au ponçage. Appliquez soigneusement le kraft pour terminer.

Autres articles à lire

  • Le sciage à la main : apprendre à scier

    Malgré l’existence d’instruments de sciage performants à l’instar des scies électroportatives ou électriques, il est souvent plus aisé, plus nécessaire, plus amusant d’utiliser une scie à main, surtout pour les artisans et les mordus du bricolage. Entre des mains expertes, cet outil jugé banal peut accomplir des merveilles.

  • Peindre un escalier sans problème avec ces quelques astuces

    l’escalier sert d’intermédiaire entre les étages. Sollicités tout au long d’une journée la peinture de votre escalier s’abîme rapidement. Voici quelques idées pour peindre votre escalier.

  • Faire du bricolage chez soi : oui, mais avec précaution

    Si pour certains, le bricolage est une passion, pour d’autres, c’est plutôt une obligation. Dans tous les cas, il est important de bien se préparer et de prendre des précautions pour éviter les accidents.

    Copyright © Picture-Factory - Fotolia.com

  • Clous et vis, comment s’y retrouver ?

    Clous et vis sont indispensables pour fixer des objets. Ce qu’il faut savoir sur les clous et les vis.

  • Toutes les bonnes raisons d’opter pour des volets roulants

    Invention récente, les volets roulants connaissent un franc succès,
    tant chez les professionnels que chez les particuliers. Découvrez
    leurs nombreux avantages et ce qui fait qu’ils sont si appréciés, que
    ce soit lors d’une rénovation ou d’une construction.

Haut de page