Fabriquer des meubles en carton

Vous avez quelques plaques de carton qui s’empilent et vous ne savez pas quoi en faire ? Savez-vous qu’armé(e) simplement de quelques outils pour tracer votre modèle et de quoi découper, vous voilà prêt(e) à les transformer en mobilier très déco et très tendance.

Etape 1 : Le découpage des cartons constituants votre meuble

Quelque soit le type de meuble que vous allez monter (une commode, une console d’angle, une table de nuit,…), prenez toujours la peine de le dessiner dans les moindres détails avant de le reporter le tracé sur les cartons en prenant soin d’avoir des cannelures verticales. Choisissez les cartons les plus rigides et les plus beaux pour constituer les faces visibles à l’extérieur du futur meuble. Pour avoir un meuble solide, vous pouvez doublez les cartons sur chaque face du meuble ou sous le plateau s’il s’agit d’une table. Lorsque les tracés ont été bien reportés, découpez les cartons minutieusement et très précisément. Si vous disposez d’une scie sauteuse, découpez tous les cartons en même temps de façon à avoir des trous et des profils parfaitement alignés. Les plus petites pièces feront office de traverse ou de tiroir pour le meuble.

Pour les parties cintrées ou légèrement courbées, il ne faut pas trop forcer les cartons car ils ont tendance à se plier à la suite de pression trop forte. La meilleure solution est d’utiliser des renforts latéraux découpés suivant le cintrage désiré et de maintenir la plaque de carton dans la position voulue en le fixant aux renforts latéraux à l’aide de rubans de kraft gommé. Pour avoir plus de souplesse et plus d’esthétique lors de la finition, une feuille de papier cartonnée est collée sur la plaque de carton ainsi fixée. Et le tour est joué !

Etape 2 : Le montage du meuble

Les pièces peuvent être ensuite montées en pulvérisant de la colle à chaud à l’aide d’un pistolet à colle ou avec du ruban kraft gommé en veillant aux alignements et à l’équerrage des angles. Les petites irrégularités de montage et d’assemblage seront corrigées au ciseau ou aux lames de cutter. Vous pouvez couvrir votre meuble de cartons fins et krafter les arêtes avec du ruban gommé, humidifié avec une éponge, avant de passer à la finition.

Etape 3 : La finition

La peinture acrylique de finition peut être précédée d’une couche d’enduit. Pour donner du cachet, la finition peut être patinée et vernie avec du vitrificateur de parquet. Sensation garantie !

Autres articles à lire

  • À chaque matériau sa colle !

    Vous avez décidé de consacrer votre week-end à des petits travaux de bricolage ? Oubliez la bonne vieille Super Glue pour coller les « matériaux lourds » car à chaque matériau sa colle !

  • Le montage des meubles en kit

    Quelle que soit l’enseigne ou la marque, les nouveaux modèles de meubles sont pour la majorité, livrés en kit. Leur montage n’est pas une opération facile pour certains d’entre nous. Laissez-vous guider !

  • Tout savoir sur le décapage chimique

    Les peintures recouvrant les portes, les fenêtres ou encore les moulures sont très sensibles aux changements climatiques. Au fil du temps, elles s’écaillent et perdent de leur éclat. Grâce au décapage chimique, il est possible de les enlever rapidement et efficacement.

  • Les outils indispensables au bricolage

    Le bricolage peut devenir un passe-temps complet pour certaines personnes, mais encore faut-il avoir en sa possession les outils de base. Voici une liste non exhaustive des outils indispensables au bricolage.

  • Réparer un siège à ressort

    Votre chaise s’est amenuisée avec le temps ? Ses ressorts débordent et déchirent le tissu d’ameublement ? Ne vous inquiétez pas, il est encore récupérable. Suivez le guide.

Haut de page