Fabriquer un circuit électrique encastré - fini les fils qui trainent partout !

Même bien alignés, les fils électriques visibles dans chaque pièce de la maison nuisent en majeure partie à la beauté de nos murs d’intérieurs. Pour éviter un tel désagrément, il suffit de réaliser un circuit électrique encastré.

Études préalables pour réaliser un circuit électrique encastré

Si vous désirez réaliser vous-même votre installation électrique encastrée, il est tout d’abord nécessaire d’avoir des connaissances de base sur l’électricité (sans être un électricien aguerri bien sûr). Evitez de prendre tout de suite le matériel de bricolage.

Accordez-vous un peu de temps pour un petit dessin de votre pièce. A partir de ce dessin, faites vous une idée sur la manière dont vous allez réaliser votre installation électrique. Tracez au crayon le circuit des saignées que vous désirez réaliser et repérez en même temps les endroits où vous allez placer les boîtiers d’encastrement pour les interrupteurs, les prises et le raccordement du circuit.

La réalisation des saignées pour le circuit électrique

C’est dans cette seconde phase que vous allez commencer à utiliser votre matériel. Tout en suivant le plan que vous avez fait sur le papier, vous allez procéder au traçage des lignes sur le mur (avec un crayon à bois) en vue de la réalisation des saignées.

Une fois les lignes tracées, utilisez un ciseau à brique ou un burin afin de matérialiser les saignées. Aidez-vous d’un fil à plomb afin que le traçage soit aussi droit que possible (malgré les lignes tracées au crayon). Déblayez au fur et à mesure pour ne pas être gêné dans la réalisation des saignées.

La saignée doit être assez profonde pour contenir les conduits protecteurs (dans lesquels seront placés les fils électriques) et pour rendre effectif le rebouchage après l’installation. Les saignées doivent être horizontales et verticales mais jamais transversales.

L’installation électrique

Une fois les saignées tracées et l’emplacement des boîtiers repéré, vous pouvez procéder à l’installation électrique. Avant de commencer, assurez-vous que le disjoncteur n’est pas enclenché car il est dangereux de travailler sous-tension.

Prenez le temps de raccorder vos fils et posez les interrupteurs et prises dans les boîtiers d’encastrement. Si l’installation électrique pour la salle de bain est trop compliquée pour vous, conduisez votre source électrique dans la salle de bien et laissez les professionnels effectuer l’installation dans cette pièce.

Quand l’installation est terminée, enclenchez le disjoncteur et vérifiez le bon fonctionnement de votre installation. Fixez les conduits électriques par des cavaliers de fixation. Rebouchez les saignées avec du plâtre ou de l’enduit de rebouchage et pensez à repeindre vos murs.

Autres articles à lire

  • Les filtres à eau : pour une eau potable de qualité

    On souhaiterait boire une eau pure et agréable au goût sans être obligé d’acheter de l’eau minérale. Peu encombrants et efficaces, les filtres à eau vous offrent une eau de bonne qualité.

  • Comment rénover un meuble en bois ?

    Au lieu de laisser votre ancien meuble en bois séjourner dans le grenier, pourquoi ne pas le rénover ? Sachez que restaurer un meuble est à la portée de tous, même des bricoleurs du dimanche. Suivez le guide !

  • Réparer un siège à ressort

    Votre chaise s’est amenuisée avec le temps ? Ses ressorts débordent et déchirent le tissu d’ameublement ? Ne vous inquiétez pas, il est encore récupérable. Suivez le guide.

  • Comment installer un Judas ?

    Dispositif très pratique, le Judas a été spécialement conçu pour voir son visiteur sans être vu. Comment l’installer ?

  • Tout savoir sur le décapage chimique

    Les peintures recouvrant les portes, les fenêtres ou encore les moulures sont très sensibles aux changements climatiques. Au fil du temps, elles s’écaillent et perdent de leur éclat. Grâce au décapage chimique, il est possible de les enlever rapidement et efficacement.

Haut de page