Fabriquer du carton-pâte

Fabriquer vous-même votre carton-pâte

Pour obtenir des objets solides, la meilleure solution est d’utiliser plusieurs couches de carton-pâte. Etant donné le coût, il vaut mieux le fabriquer soi-même à partir de papiers récupérés. Voici une recette facile à réaliser.

Trempez des papiers journaux, des alvéoles (cartons à œufs) ou un mélange des deux matières dans un seau rempli d’eau. Le carton absorbe une bonne partie de l’eau de trempage au bout de 24 heures (pour le papier journal) ou d’une douzaine d’heures. Le papier ou le carton est alors bien mouillé et prêt à passer au mixer. La finesse du papier obtenu lors du mixage dépend de la quantité d’eau utilisé au départ : plus il y d’eau, plus la pâte mixée sera fine. Quand le mixage est fini, la pâte est enveloppée dans un drap puis pressée pour évacuer l’eau. A la fin de cette étape, on obtient une boule de pâte à papier prête à être préparée. Il ne reste plus qu’à rajouter de la colle à tapisser ou à bois pour pouvoir l’utiliser.

Appliquer les couches de base

Le carton pâte mélangé à la colle à tapisser ou de la colle à bois peut s’appliquer comme de l’enduit sur l’ossature de l’objet à créer. Pour obtenir encore plus de fermeté et de la solidité, plusieurs couches fines peuvent venir recouvrir la couche de base. Il faut simplement appliquer entre chaque couche un mélange fait à 50% d’eau et de la colle vinylique (colle à bois) blanche. Attention à l’épaisseur des couches qui, si elles sont trop épaisses, risque de se fissurer ou de s’écrouler.

Les couches de finition

Les couches de finition se composent d’un volume de pâte pas complètement sèche ou juste essorée d’un volume de mélange (50% d’eau et de colle .vinylique) ainsi qu’un volume de blanc de Meudon finement broyé. Plusieurs couches de finition peuvent être superposées puis poncées. La surface finie peut aussi être décorée avec des motifs très variés, de la peinture, de la patine ou vitrifiée.

Autres articles à lire

Haut de page