fabriquer un bas relief

En surplombant un couronnement, trônant au dessus d’une fenêtre ou d’une porte, ornant une façade ou un arête, le bas relief, technique et terme utilisés initialement en sculpture, donne un cachet unique et originale aux objets et aux surfaces à décorer

Les bas reliefs

L’origine de la technique du bas relief est certes antique mais les motifs décoratifs peuvent être d’inspiration très contemporaine voire d’avant-garde. Les bas reliefs, qui relèvent parfois d’un véritable travail artistique, peuvent être réalisés aussi bien par des professionnels en décoration ou des artistes que des particuliers à partir des techniques et des outils spéciaux.

L’art et les décorations en relief

Dans un décor réalisé en bas reliefs, les motifs se détachent légèrement du fond plat. La qualification peut varier selon la profondeur du détachement. Quand l’épaisseur des figures se détache de moitié de la surface, on est en face d’un demi-relief ou d’une demi-bosse. Si les détachements sont très prononcés, le terme de "haut relief" et de "plein relief" ou de "ronde bosse" s’applique. Les motifs ou les figures peuvent être conçus de plusieurs manières : sculptés à même la pierre ou la surface, réalisés à partir de mortier moulé. Dans ce dernier cas, plus économique et plus facile à réaliser, la fabrication des moules en fer, en fonte, en pierre, en plâtre, en terre cuite, en bois, en ivoire, en marbre ou même en polystyrène stratifié peut être confiée à des professionnels selon les motifs désirés (fleurs, guirlandes, dessins, scène de la vie quotidienne,…).

Réalisation d’un décor en bas relief peint

La peinture décorative permet aussi de réaliser ou de faire ressortir des motifs simples et épurés en relief (angelots, fleurs,…). Le relief peut se faire sur une surface préalablement enduite avec une peinture type blanc de Meudon mélangée avec de la colle de peau, ou sur un mur ou une surface peints à la détrempe, ou sur de la gomme laque à griffer pour assurer l’adhésion des reliefs. Après le report du dessin à mettre en relief, deux à trois couches d’enduit sont appliquées au pinceau sur toutes ou quelques parties du motif. Plus les couches sont nombreuses, plus le relief sera chargé et sera plus accentué.

Lorsque le relief se dessine, la surface du relief, une mixture bouche pore faite avec de la colle de peau de base (1 volume) dilué dans 3 volumes d’eau est vaporisée sur la surface avant de la recouvrir avec de la peinture à l’œuf, à l’aquarelle, à l’huile ou à la caséine. En finition, le décor en relief peut être recouvert de feuilles ou de poudre métalliques et éventuellement de feuille d’or.

Autres articles à lire

Haut de page