Zoom sur la piscine écolo

Posséder une piscine naturelle est un projet qui tend à séduire de plus en plus de monde. Découvrons de plus près cette nouvelle tendance ainsi que quelques règles d’entretien qui vont permettre à votre piscine écolo de s’épanouir sur le long terme.

La piscine écolo, qu’est-ce que c’est ?

On définit par piscine écolo un bassin entretenu sans chlore et dans lequel l’eau se régénère de manière naturelle, comme dans un lac. En effet, en circulant entre les racines des plantes, l’eau se purifie. C’est ce que l’on appelle un rééquilibrage biologique. Pour plus d’efficacité, le processus naturel est néanmoins renforcé à l’aide d’un système de pompage et de filtrage. Au final, en plus d’être destinée à l’évolution des plantes, la piscine naturelle est favorable à la baignade.

Pour renforcer l’équilibre de l’écosystème qui règne dans sa piscine écolo, il peut arriver que l’on fasse appel à certaines variétés de batraciens et de poissons. Cette alternative 100 % bio permet d’allier l’utile à l’agréable, car les poissons apportent esthétique au bassin tout en contribuant à la purification de l’eau.

Trucs et astuces pour entretenir sa piscine écolo

Avant même de penser à des méthodes d’entretien, il est de rigueur d’installer une douche près de sa piscine écolo. Cette dernière permettra de se débarrasser des impuretés présentes sur son corps avant de pénétrer dans le bassin. Le but est que l’introduction de saletés et de bactéries soit limitée au maximum afin d’éviter la prolifération des algues. Ces dernières sont en effet nocives pour l’équilibre biologique de la piscine.

Le nettoyage de la piscine écolo consiste à brosser les parois, à passer un robot au niveau de la partie destinée à la baignade et à vider le filtre. Il faut également se débarrasser des plantes et des feuilles mortes qui sont une grande source de pollution. En été, l’entretien de la piscine se réalise une fois par semaine, et en hiver, une fois par mois. Par ailleurs, la préparation de l’hivernage se réalise vers la fin de l’automne. Elle consiste à retirer la terre et les feuilles. Enfin, le printemps est le moment idéal pour réactiver le système de filtrage dans le cas où il a été arrêté.

Autres articles à lire

  • Une piscine naturelle dans son jardin

    La piscine naturelle est une bonne alternative pour tous ceux qui sont intolérants au chlore. En même temps, cela vous permettra de créer un magnifique coin nature chez vous. Zoom sur la piscine écolo.

  • Aquilus Piscines invente le concept Dynamik - collection 2011

    Ce nouveau concept, plus sportif, s’adapte à tous les usages de toute la famille.
    Sa forme originale et sa grande taille l’intégration d’équipements pour un confort optimum auxquels peuvent s’ajouter des accessoires comme un plongeoir familial, un vélo aquatique ou d’autres équipements spécifiques à l’aquagym.

  • Comment entretenir sa piscine en automne ?

    L’automne est une saison qui annonce une fréquence accrue d’entretien pour ceux qui disposent d’une piscine chez eux. En effet, avec les premières pluies, le vent et les baignades, l’eau de votre piscine aura grand besoin d’attention pour éviter qu’elle ne soit pas trop polluée.

  • Construire une piscine : les réglementations à connaître

    Avec l’arrivée des beaux jours, vous prévoyez peut-être de construire une piscine dans votre jardin. Voici ce qu’il convient de connaitre sur le sujet.

  • Profiter de sa piscine en toute sécurité : les impératifs

    Avoir une piscine est certes un rêve, mais il peut être très risqué, notamment avec des enfants à la maison. La loi est stricte sur la sécurisation du bassin. Depuis le 1er janvier 2004, tout propriétaire d’une piscine doit choisir un des quatre moyens de sécurisation homologués.

Haut de page