Comment entretenir des orchidées d’intérieur ?

Contrairement aux idées reçues, les orchidées d’intérieur présentent une bonne résistance et s’acclimatent facilement. Un entretien périodique et régulier est cependant indispensable.

Hydratation et ventilation : des besoins essentiels

Pour les orchidées d’intérieur, comme pour toutes les plantes fleuries, une bonne hydratation est vitale. Toutefois, il n’est pas question de faire stagner ces plantes dans plusieurs centimètres d’eau. En extérieur, l’humidité de l’air suffit. Pour recréer cette humidité en intérieur, vous avez le choix entre deux possibilités. Vous pourrez plonger votre plante dans un bain d’eau fraîche. Ce bain durera une heure au bout duquel vous remettrez la plante dans son pot. Cette opération est à réitérer de manière hebdomadaire. Cette alternative se présente comme étant la plus efficace.
La composition de votre terrain peut ne pas permettre cette forme d’hydratation. Dans ce cas, avec un vaporisateur, appliquez une brume sur les racines ou la mousse.

Pour vous assurer que vous avez convenablement hydraté votre orchidée d’intérieur, portez une attention particulière aux racines. Si elles présentent un aspect à la fois ferme et charnu et sont blanches aux pointes vertes, c’est que l’apport en eau est suffisant et que votre plante est en parfaite santé.

Pour compléter cette hydratation, la ventilation est importante. Il faut que la pièce dans laquelle vous placez votre orchidée d’intérieur soit suffisamment aérée. Si l’aération naturelle n’est pas suffisante, vous pourrez toujours y remédier en y installant un petit ventilateur.

Autres soins vitaux pour les orchidées d’intérieur

Des soins doivent être apportés à votre orchidée à des périodes bien définies. Lorsque votre plante est en période de croissance, un apport en engrais doit se faire tous les dix jours. Cette opération prévient et/ou compense toute pauvreté du substrat.

Pour éviter que les orchidées aient à lutter contre la poussière, débarrassez-vous-en en vous servant d’une éponge préalablement plongée dans de la bière. Essuyez délicatement les feuilles.

Trop de lumière constitue un danger pour ces jolies plantes. Choisissez de ce fait un emplacement où l’apport en luminosité est à son juste milieu. La couleur des feuilles constitue un indicateur. Si elles virent au jaune, il y a trop de soleil et la plante doit être déplacée vers un endroit plus ombragé. Si elles sont émeraude ou vert foncé, l’orchidée a besoin de plus de rayonnement.

Autres articles à lire

  • Décoration d’extérieur : une belle entrée fleurie

    Pour égayer votre maison de l’extérieur, il n’y a rien de tel que de lui conférer des couleurs au naturel. Pourquoi ne pas tout simplement fleurir votre entrée ? Cela vous permettra non seulement de jouir d’une belle décoration extérieure, mais aussi de bien recevoir vos invités. Tous nos conseils pour miser sur les fleurs et leurs jolies couleurs.

  • L’if commun

    L’if est un arbre à feuillage persistant qui peut atteindre 12 à 15 mètres de hauteur. Il expose des fleurs blanches et des baies rouges. Principalement utilisé comme plante ornementale, il est idéal pour créer des haies et constitue une source d’inspiration pour l’art topiaire.

  • La thunbergia : une plante décorative haute en couleur

    La thunbergia est une liane à fleurs simples ou en grappe. Elle se distingue par sa floraison abondante et son développement rapide. Elle orne aussi bien l’intérieur que l’extérieur.

  • Culture et entretien des orchidées

    Vous voulez absolument avoir des orchidées à la maison ? Et vous avez entièrement raison. Ces fleurs magiques ne peuvent que vous apporter du bonheur et avec ces quelques astuces, votre rêve deviendra réalité.

  • Comment planter des euphorbes ?

    L’euphorbe est une plante polymorphe qui peut trouver sa place aussi bien en pleine terre qu’en pot. Ce qu’il faut savoir sur la façon de planter correctement les euphorbes dépend de la variété considérée.

Haut de page