Entretien des meubles en bambou

Afin d’allonger la durée de vie et de garder la qualité de vos meubles en bambou, quelques gestes d’entretien sont de mise.

Entretien des meubles en bambou : les produits

Particulièrement fragile, le bambou doit être chouchouté au quotidien pour garder son état initial. Un nettoyage régulier, accompagné de soins spéciaux de temps en temps, permet notamment de conserver le bel aspect du bois. L’entretien des meubles en bambou ne requiert que quelques produits faciles à trouver, ainsi que quelques outils. Vous devez entre autres vous munir d’un peu d’ammoniaque, de sel cristallin et de sel, d’eau savonneuse, d’huile de lin et de paraffine. Le bambou attirant particulièrement les insectes ravageurs, vous veillerez également à écarter ces petites bêtes afin de conserver son état initial. Les huiles essentielles sont les plus conseillées pour les faire fuir. Vous pouvez notamment avoir recours à de l’huile essentielle de géranium rosat, à de l’huile de lavande officinale ou aspic, ainsi qu’à de l’huile essentielle de citronnelle de Java.

Entretien régulier des meubles en bambou

Pour que le bambou ne s’abime pas avec le temps, il faut l’entretenir au quotidien. Afin de le protéger d’un trop de poussière, ayez l’habitude de passer un coup de chiffon ou d’aspirateur au moins une fois par semaine. Vient ensuite un entretien trimestriel ou bimestriel, lors duquel vous devez effectuer un nettoyage plus sérieux. Pour les meubles en bambou non vernis, du sel cristallin et de l’eau savonneuse font l’affaire. Commencez par mélanger les deux produits et, à l’aide d’une brosse, nettoyez le meuble minutieusement. Laissez ensuite sécher, après avoir rincé à l’eau froide salée et passez un chiffon pour finaliser la tâche. Pour les meubles en bambou vernis, versez quelques gouttes d’ammoniaque dans de l’eau chaude savonneuse et nettoyez le meuble avec le mélange. Rincez à l’eau et laissez sécher. Puis, afin de nourrir le bois, appliquez un peu d’huile de lin. Passez ensuite un coup de chiffon pour lustrer.

Entretien des meubles en bambou qui grincent

Le grincement des meubles en bambou provient d’un dessèchement des fibres végétales. Pour y remédier, l’astuce la plus connue est de passer le meuble sous l’eau pendant quelques minutes. Si l’état du meuble n’est pas si grave, cette méthode suffira pour éliminer le grincement. Toutefois, dans le cas où cela ne fonctionne pas, vous pouvez opter pour une deuxième technique bien plus précise, consistant à viser directement les parties qui grincent. Après avoir repéré ces dernières, passez-y de la vaseline ou de la paraffine. Ces produits sont efficaces pour apporter de la fluidité. Essuyez ensuite les excès qui coulent. Il existe également des astuces pour éviter que les meubles en bambou ne grincent. Au moins tous les mois, nourrissez le bois en le nettoyant avec de l’essence de térébenthine, de l’huile de lin et d’eau chaude, à l’aide d’un chiffon. Rincez ensuite à l’eau froide.

Autres articles à lire

  • Les peintures anti humidité pour les pièces humides

    La cuisine et la salle de bains sont des pièces régulièrement humides. Pour éviter les moisissures et conserver la beauté des murs, il est recommandé d’utiliser des peintures résistantes à l’humidité.

  • Comment faire une isolation acoustique d’une habitation ?

    Les bruits de talons sur le parquet, une musique trop forte, un voisin trop bruyant… tout cela est source de nuisance lorsque l’isolation acoustique est peu performante. Voici quelques pistes pour vous mettre à l’abri du bruit.

  • fabriquer un bas relief

    En surplombant un couronnement, trônant au dessus d’une fenêtre ou d’une porte, ornant une façade ou un arête, le bas relief, technique et terme utilisés initialement en sculpture, donne un cachet unique et originale aux objets et aux surfaces à décorer

  • Trucs et astuces pour limiter l’humidité dans la salle de bain

    Les murs qui craquèlent et l’odeur d’humidité sont des soucis que nous sommes nombreux à connaître dans une salle de bains mal aérée. Suivez nos conseils afin d’en venir à bout et bénéficier d’une pièce plus agréable à vivre.

  • Faire du bricolage chez soi : oui, mais avec précaution

    Si pour certains, le bricolage est une passion, pour d’autres, c’est plutôt une obligation. Dans tous les cas, il est important de bien se préparer et de prendre des précautions pour éviter les accidents.

    Copyright © Picture-Factory - Fotolia.com

Haut de page